Courir pour dire NON au tabac !

1. cigarette
Le

Arrêter de fumer, c’est plus facile lorsqu’on court ! Et les innombrables coureurs qui sont d’anciens fumeurs attestent que décider de se mettre à courir en même temps que d’arrêter la cigarette a été LA bonne idée. Surtout quand on ne veut pas prendre de poids…

C’est désormais reconnu, si vous êtes de ces fumeurs « stimulés » par la nicotine qui vivent le manque lié à l’arrêt du tabac comme un véritable malaise, l’exercice sportif, et plus particulièrement la course à pied va aider à vous sevrer. Le plan « course » que nous vous proposons pouvant évidemment accompagner les traitements sous forme de patches ou de gommes à mâcher.
En quoi la course à pied peut-elle aider à s’arrêter de fumer ? Simplement en donnant d’autres repères à l’ex-fumeur. Il va perdre ses habitudes et se reconstruire une vie nouvelle avec de nouvelles stimulations. La course à pied fait partie de ses sources de satisfaction exceptionnelles qui peuvent remplacer un conditionnement tabagique de plusieurs décennies.
Tous les candidats à l’arrêt du tabac doivent savoir aussi que les bienfaits de leur plan d’action seront perceptibles immédiatement ; dès le premier jour d’arrêt qui sera associé à une marche rapide de quelques kilomètres, tous les éléments sont réunis pour déceler cette satisfaction du passage à l’acte.
Contrôlez votre rythme cardiaque
Un cardiofréquencemètre pourra vous aider à vous surveiller pendant vos séances, vous mettant notamment en garde contre une élévation exagérée de votre rythme cardiaque, au terme de vos fractions de course. Auquel cas, il faudra courir moins longtemps ou encore moins vite. À titre indicatif situez-vous par rapport au tableau ci dessous. TABLO

3 plans anti-tabac adaptés à votre niveau.

Essayez de suivre ces plans en vous entraînant tous les deux jours si possible. Ne dépassez jamais les durées préconisées, même si vous vous en sentez la capacité.

  • Plan 1

Vous êtes capable de courir 200 mètres (ou 1 minute et demie) même le plus lentement possible sans vous arrêter et sans vous sentir asphyxié au terme de la distance…

1re semaine : 10 minutes en alternant 10 secondes de course très lente (sans forcer) et 1 minute de marche à allure normale.
2e semaine : 15 minutes en alternant 10 secondes de course très lente
et 1 minute de marche à allure normale.
3e et 4e semaines : 15 à 20 minutes en alternant 15 secondes de course très lente et 1 minute de marche.
5e et 6e semaines : 20 à 25 minutes en alternant 20 secondes de course très lente et 1 minute de marche.
Si tout va bien, passer au plan 2, en commençant par la 2e semaine.

  • Plan 2

Vous êtes capable de courir plus de 200 mètres (ou 1 minute et demie) même le plus lentement possible sans vous arrêter et sans vous sentir asphyxié au terme de la distance…

1re semaine : 15 à 20 minutes en alternant 20 secondes de course très lente (sans forcer) et 1 minute de marche à allure normale.
2e et 3e semaines : 20 à 25 minutes en alternant 25 secondes de course très lente et 1 minute de marche à allure normale.
4e et 5e semaines : 25 à 30 minutes en alternant 30 secondes de course très lente et 1 minute de marche.
6e et 7e semaines : 25 à 35 minutes en alternant 40 secondes de course très lente et 1 minute de marche.
Si tout va bien, passer ensuite au plan 3, en commençant par la 2e semaine.

  • Plan 3

Vous êtes capable de courir plus de 5 minutes même très lentement sans vous arrêter et sans vous sentir asphyxié au terme de la distance…
1re semaine : 20 à 30 minutes en alternant 40 secondes (pas plus même si vous en êtes capable) de course très lente (sans forcer) et 1 minute de marche à allure normale.
2e et 3e semaines : 25 à 35 minutes en alternant 25 secondes de course très lente et 1 minute de marche à allure normale.
4e et 5e semaines : 25 à 40 minutes en alternant 1 minute de course très lente et 1 minute de marche.
6e et 7e semaines : 30 à 40 minutes en alternant 2 minutes de course très lente et 1 minute de marche.
8e et 9e semaines : 30 à 45 minutes en alternant 3 à 4 minutes de course très lente et 1 minute ou 1 minute et demie de marche.