Baisse de motivation : Optez pour le groupe

fractionné relais
Le

Problème de motivation pour aller courir quand les jours raccourcissent ou que la pluie pointe ? Pour garder l’envie de chausser vos runnings, intégrez un club, une association ou encore un groupe de coureurs soudés et… motivants !

Pour dynamiser votre rentrée, optez pour l'entraînement en groupe ! » Tel sera notre slogan. Pendant les vacances, vous avez découvert le plaisir de courir avec des amis et l'enthousiasme de gravir une côte difficile sous les encouragements de vos coéquipiers. Vous avez même envisagé, à votre plus grande surprise et porté par l'élan du groupe, faire un semi dans trois mois.
Alors, évidemment, reprendre l’entraînement, seul, à la rentrée, perd un peu de sa saveur. De plus, pris par le rythme du travail et les contraintes du quotidien, vous avez peur de flancher et de perdre un peu de votre motivation. Cette année, restez sur votre lancée et continuez à vous entraîner avec d'autres coureurs. La question qui se pose alors : « comment trouver ces autres ? » Plusieurs possibilités.

Vous inscrire dans un club.
Vous serez porté par le rythme des entraînements collectifs, la sortie du dimanche matin sans dérogation, les engagements sur les courses, la convivialité et l'émulation du groupe. À vous de bien choisir le club. Pour ce faire, il faut savoir ce que vous recherchez. Soit votre attente est de trouver des échanges, des encouragements et une ambiance chaleureuse. Il sera, en effet, plus agréable de faire du fractionné sur piste, encouragé et stimulé par le soutien d’un groupe, que porté par la seule force de son mental. Cependant, chacun doit connaître et surtout respecter ses limites. Il ne s'agit pas de jouer la carte de l'ego et de risquer de se blesser pour montrer que l'on est à la hauteur des encouragements. Soit, c'est plutôt le côté compétition, émulation, dépassement qui vous attire. Alors, faire partie d'un club avec des coureurs motivés aura tendance à vous tirer vers le haut. À vous de voir l'ambiance et les objectifs des clubs de votre ville.

Si la formule club ne vous convient pas
-horaires difficiles ou organisation trop structurée- vous pouvez vous orienter vers des groupes un peu plus informels comme ceux d'une entreprise par exemple ou d'une association. Si dans le club, l'entraîneur joue son rôle moteur, dans les associations ou les groupes d'amis, il y a des leaders naturels qui créent l’ambiance, dynamisent le groupe et lui insufflent de l'énergie. Vous pouvez être vous-même à l’initiative de la création d'un petit groupe de collègues de travail ou d’amis et vous retrouver le samedi matin ou à l’heure du déjeuner. Ce sera alors à vous de créer la dynamique, d'insuffler l'enthousiasme, de créer les conditions pour que chacun ait du plaisir à retrouver les autres. Je vous conseille de fédérer les coureurs autour d'un objectif, d’une course locale ou d’une course un peu mythique.
Quel que soit votre choix, si vous adhérez à un club ou à une association, n'oubliez pas qu'un groupe se construit, se renforce avec ce que chacun peut y apporter. Au début, les nouveaux coureurs ne s'affirmeront pas trop, en quête de conformité au groupe, en recherche d'intégration. Puis, dans un deuxième temps, les caractères se dévoilent et s'affirment. À ce moment-là, il convient d'être souple, ouvert et de construire une dynamique qui intègre ces différences.

Être dans un club ou dans une association ne vous empêche pas, par ailleurs, d'aller courir de temps en temps seul, de vous ressourcer dans le silence de la campagne, poussé par la seule force de votre motivation. Son équilibre personnel étant ce qui prévaut lorsqu’il faut faire ce genre de choix !