Kinésiologie : Les maux du présent par les mots du passé

faut il se faire mal
Le

Renforcer ou rétablir votre santé et votre vitalité, physique, énergétique et mental, c’est la fonction de la kinésiologie.

Coup de blues, baisse de vitalité… votre tonus musculaire s’affaiblit dès que quelque chose vous perturbe, que ce soit sur le plan structurel, biochimique ou psychologique. Fondée sur l’interrogation de votre corps, de son histoire, de tensions passées, non résolues, la kinésiologie vise à vous rééquilibrer.
La kinésiologie* est une technique psychocorporelle qui allie les concepts de la médecine chinoise traditionnelle à la neuropsychologie contemporaine. La kinésiologie est une science du mouvement dans le sens où elle intervient au niveau musculaire, mais elle ne se limite pas à ça. Elle aide l’individu à bouger dans tous les sens du terme. Elle facilite un changement positif aux niveaux structurel, énergétique, mental et émotionnel.
La première séance sert à déterminer pourquoi, ou pour quoi, la personne vient consulter, avant de procéder à un rééquilibrage en fonction des constatations effectuées lors d’un test musculaire.

Le kinésiologue utilise, seuls ou combinés, trois grands domaines :

Le Brain Gym ou édu-kinésiologie, via des exercices gymniques — comme le cross crawl, qui fait toucher main et genou ou main et talon opposés — permet de vérifier l’équilibre du cerveau. En effet, dans une situation d’urgence ou de stress — où apparaît la peur de perdre ou de gagner pour un sportif -, seule une moitié du cerveau fonctionne, la partie animale, ce qui fait que l’individu ne fonctionne qu’à cinquante pour cent de ses possibilités.

Le Trois Concepts, ou psychologie comportementale, vise à savoir, par diffusion et libération de stress émotionnel, pourquoi la personne est bloquée, n’arrive pas à gérer un stress quotidien. Pour un sportif, il peut s’agir de sa concentration, de sa détermination, de la gestion de ses émotions ou de l’estime de soi, quatre facteurs importants de la performance. Le sujet est totalement actif grâce à un dialogue constant. Une fois le nœud du problème trouvé, le kinésiologue " nettoie " avec l’aide de la personne afin qu’il n’y ait plus de stress émotionnel quand elle y repense.

Enfin, le Touch for Health, ou santé par le toucher, mêle chiropraxie et médecine chinoise. Par l’investigation du test musculaire, nettoyage du réseau neuro-lymphatique et neuro-vasculaire, il mène à l’équilibrage énergétique en s’attachant à un problème musculaire précis, à un souvenir de lésion ou au stress postural, ce qui permet à terme l’amélioration des mouvements.
Bien sûr, cette démarche n’est possible que si un lien de confiance s’établit de part et d’autre, si l’on est prêt à mener une investigation personnelle avec le praticien et si l’on veut avancer dans sa vie comme dans son sport !

D’autres informations sont disponibles sur le site de la Fédération nationale de kinésiologie professionnelle (www.askinesio.com) ou auprès de la Fédération française des kinésiologues spécialisés (01 30 66 05 40) ou du syndicat national des kinésiologues

Combien ça coûte ?
Cinquante euros (non remboursés) en moyenne pour une séance d’une heure et quart. Compter trois à cinq séances pour atteindre l’objectif donné. Les séances doivent être espacées de quinze jours à trois semaines de façon à ce que le sujet digère le contenu de la précédente. Il arrive au kinésiologue de demander que le sujet effectue des exercices à la maison.