Le massage thaï : pour être zen

massage thai
Le

Un massage thaï traditionnel et votre corps retrouve toute sa « zénitude ». Intégré à la médecine traditionnelle thaïlandaise, il permet de rétablir l’équilibre et la dynamique énergétique du corps. Vous êtes libéré de vos tensions.

A L’origine du massage thaï remonte à plus de 2 500 ans lorsque Jivaka, médecin et ami de Bouddha développe une technique de massage thérapeutique en relation avec la vie religieuse. Au fil des siècles, cette technique, transmise oralement par les bonzes puis par des écrits, des dessins et des gravures, est intégrée à la médecine traditionnelle thaïlandaise. Une médecine qui repose sur quatre éléments : la nutrition, les herbes médicinales, la méditation et la spiritualité et le massage. C’est une recherche perpétuelle du bon fonctionnement des organes. Le massage est considéré comme un outil de santé et non uniquement comme un moyen de détente. nDans une société comme la nôtre réputée pour engendrer du stress, le massage thaï est une réponse car il libère des tensions.
La technique est basée sur la libre circulation des flux d’énergie au sein des « Sen » (les méridiens en acupuncture ou lignes d’énergie). Selon le système médical thaï, elles sont au nombre de dix et sur chacune d’elles, il existe des points particuliers, sur lesquels se concentre le masseur.
Par pressions exercées avec les pouces, les coudes, les avant-bras, les paumes des mains ou les voûtes plantaires, et par des postures d’étirement et de mobilisations articulaires, le massage thaï va stimuler votre système circulatoire et lymphatique. Il se fait à sec, c’est-à-dire sans huile ou crème et par-dessus les vêtements.
Mais le Nuad Bo-Lann (autre nom du massage thaï) ne se contente pas de pétrir les muscles, il s’inscrit dans une recherche du bien-être afin d’obtenir une détente nerveuse et émotionnelle complète. La technique alterne donc des pressions profondes et superficielles.
L’autre particularité de ce massage tourne autour d’un certain rituel. Pour une pratique idéale, il se déroule dans un lieu calme et serein sur un futon (matelas japonais). Les mouvements se succèdent selon une chorégraphie établie avec des passages lents et d’autres plus rythmés. Chaque toucher se réalise avec une posture particulière mais les nombreux changements de position doivent passer inaperçus et se réaliser sans lourdeur. De nombreuses positions sont très proches de celles pratiquées dans le yoga, c’est pourquoi on l’appelle parfois le " yoga-massage ".

Les pressions sont brèves et répétées : elles réoxygènent et détendent les muscles, calment les inflammations des tissus et enlèvent les tensions à tous niveaux de profondeur. La séance débute par les pieds, se termine par la tête et inclut toutes les parties du corps.

Massage énergisant ou récupérateur

En fonction de votre recherche, la durée de la séance sera variable. Pour un massage relaxant de tout le corps, il sera de 1 h 30 à 2 heures voire 3 heures si vous ajoutez une séance complète de sauna, le moyen idéal pour se libérer de toutes ses toxines. Si vous souhaitez vous limiter aux massages des seules zones douloureuses, il sera de 15 ou 30 minutes mais ce n’est logiquement pas le but recherché.
La séance se déroule de préférence le soir avec une fréquence régulière (1 fois par mois) afin de prévenir les maladies, de synchroniser les énergies et empêcher les blocages de s’accumuler.

Pour le coureur à pied deux solutions peuvent être envisagées : le massage énergisant ou récupérateur. Avant une compétition, il permettra de libérer vos tensions (il sera alors tonifiant), après il constituera une excellente récupération. Prenez alors le temps de vous recentrer sur vous-même et d’apprécier l’instant.
A LIRE
Le massage thaï traditionnel de Micky Suwanashoti et M. G. Ortega
Aux éditions : Editeur TREDANIEL EDITEUR
14x24, 256 pages, très illustré.
Prix : 21,34 Euros