Faire face aux grignotages

Pomme
Le

Stress, fatigue, surmenage, déprime, oisiveté ou au contraire détente, bien-être... ces situations peuvent avoir la même conséquence vous faire « craquer » sur des aliments trop sucrés, gras ou salés. Que ce soit le matin, l’après-midi, dans la soirée, avant ou au cours du repas, les occasions de grignoter sont nombreuses.
Ces situations de « perte de contrôle » entraînent l’ingestion d’une quantité non négligeable de graisses. Même si certains aliments choisis sont apparemment sucrés, ils contiennent énormément de graisses cachées.
Le contrôle des grignotages et des envies de manger repose avant tout sur la bonne structure des repas et l’organisation de petites collations.

Bénéficiez des effets « relaxants » de l’ingestion d’aliments mais d'une façon contrôlée. Organisez votre collation au moment où vous avez le plus souvent tendance à grignoter ou à craquer.

Pour varier les goûts, pourquoi ne pas prévoir une pause potage avec une tartine dans la matinée.
Dans l’après-midi, que diriez-vous d’un goûter avec du pain et un petit morceau de fromage (l’équivalent d’un huitième de camembert) ou deux carrés de chocolat ou un fruit ?

A quelle heure prendre cette collation ?
Ce n’est finalement pas l’heure qui importe mais plutôt de ne pas grignoter. Mieux vaut prendre une collation en rentrant le soir du travail même si le dîner n’est pas loin, que de grignoter pendant toute la préparation du repas.