Crampes aux tibias : un problème de chaussures ?

Crampes aux tibias
Question - Réponse
Le

La question de Florent : Après avoir couru récemment un semi-marathon, j'ai ressenti des crampes aux tibias pour la première fois. À quoi est-ce dû et, surtout, comment y remédier ?

La réponse du Docteur Donati, médecin du sport :

Des chaussures adaptées et le réglage du laçage doivent permettre d’éviter ces douleurs pénibles.

Vous parlez sans doute de crampes des muscles de la loge antéro-externe des jambes. Cette loge se compose du jambier antérieur (qui relève le pied), de l’extenseur du gros orteil, de l’extenseur commun des orteils (qui relève les orteils) et des péroniers latéraux (court et long) qui stabilisent la cheville et portent le pied vers l’extérieur.

Durant le temps de suspension de la course, le pied est relevé vers le tibia et les orteils sont en extension. Toute entrave ou gêne au libre jeu tendino-musculaire risque, sur une longue distance, de provoquer des douleurs tendineuses ou des crampes musculaires.

La gêne peut être provoquée par vos chaussures. Veillez à porter des runnings à l’empeigne assez souple et à ne pas trop serrer le laçage. Celui-ci peut être réglé grâce au système situé sur la languette par lequel vous faites passer les lacets. La tension devra être différente entre le bas et le haut de la chaussure : en serrant le bas et en relâchant le haut, vous garantirez un libre jeu tendineux.

Concernant les péroniers latéraux, les crampes sont beaucoup plus rares et des chaussures au bon maintien postérieur leur évitent un travail trop important sur les longues distances.