Tendons douloureux : Que faire ?

QR Tendons
Question - Réponse
Le

La question de Nicolas : Depuis deux mois, je souffre d'une ténosynovite des fléchisseurs du second orteil du pied gauche et, malgré les anti-inflammatoires, la douleur ne disparaît pas. Que faire ?

La réponse du Dr Donati, médecin du sport :

Un conflit entre votre chaussure et votre pied est sans doute en cause.

Les tendons longs coulissent dans une gaine et la ténosynovite est l’inflammation du tendon d’Achille dans sa gaine, qui peut elle-même être le siège d’une inflammation. Cette pathologie fait suite à plusieurs facteurs isolés ou associés : microtraumatismes comme dans la course à pied, troubles statiques au niveau du pied, conflits entre la chaussure et le pied, traumatismes.

Chez le coureur, les tendons impliqués sont ceux du pied et de la cheville. Sur le côté externe, le court et le long péronier latéraux passent en arrière de la malléole externe, et la ténosynovite est souvent d’origine traumatique (diagnostic souvent confondu avec celui d’une entorse externe).

À l’arrière, au niveau du tendon d’Achille, la ténosynovite est souvent le résultat d’un conflit entre la chaussure et le tendon. La compression empêche le libre jeu du tendon dans sa gaine, qui s’irrite. En avant, le jambier antérieur relève le pied vers le haut, l’extenseur commun des orteils et l’extenseur propre du gros orteil relèvent les orteils. Un laçage trop serré est le plus souvent la cause d’une ténosynovite des tendons de ces muscles, empêchant leur mobilité à l’intérieur de la gaine. Sous le pied, un mauvais appui au sol est responsable de la pathologie du fléchisseur commun des orteils.

Enfin, sur le côté interne, la ténosynovite du tendon du jambier postérieur est souvent le reflet d’une pronation excessive qui étire le tendon dans sa gaine et qu’il faut corriger avec des semelles.