Crampes : faut-il prendre des pastilles de sel ?

Crampes 1
Question - Réponse
Le
La question de Daniel : Victime de crampes , j’ai toujours échoué dans mes tentatives visant à boucler le marathon en moins de 4h30. Elles se manifestent plus particulièrement quand il fait chaud. J'avais l'intention de prendre une (ou des) pastille(s) de sel pendant mon prochain marathon. Est-ce une bonne idée ?

La réponse de Jean-Frédéric Donati, médecin du sport :

Prenez aussi du potassium et du magnésium. Aucune étude n'a permis de comprendre vraiment pourquoi certains sportifs à niveau d'entraînement identique sont victimes de crampes et d'autres non. Il est certain que la déshydratation et les désordres hydro électrolytiques qui en découlent les favorisent. Chez vous je pense que le problème essentiel est représenté par la durée très longue de l'effort avec l'installation d'une fatigue musculaire qui, associée à un certain degré de déshydratation après plus de 2 heures de course, provoque les crampes. Dans ces conditions la prise d'un seul comprimé de sel pendant le premier quart de la course peut partiellement vous aider. Cependant, je vous conseille de prendre durant la semaine précédant le marathon et au dernier repas avant la course du potassium et du magnésium (par exemple 2 gélules de Diffu K et 2 comprimés de Mag 2 100mg par jour). Durant la course, effectuez régulièrement tous les 10 km des assouplissements (talons-fesses, accroupissements) afin d'éviter les rétractions et contractures musculaires qui précèdent bien souvent les crampes elles-mêmes, et qui sont secondaires au fait que les muscles ne se contractent que sur une petite partie de leur amplitude maximale lors des foulées rasantes que requiert la course de fond.