Inhalations nocives : Auront-elles une influence sur mes performances ?

Semi-marathon De la Terre à la mer
Question - Réponse
Le
Agé de 40 ans, je cours trois fois par semaine et j’ai réussi 40 mn au 10 km. Mais, travaillant depuis cinq mois dans les constructions navales, je respire beaucoup de fumées nocives, de poussières métalliques et parfois même des émanations de peintures navales. Dois-je m’en inquiéter pour ma santé et pour mes performances sportives, sachant que parfois j’éprouve des difficultés à bien respirer quand je fais une séance après ma journée de travail.

Non, si les règles de sécurité sont respectées.

L’inhalation de poussières ou de vapeurs toxiques est évidemment préjudiciable à la santé. Mais une ventilation correcte des locaux professionnels et le port de masque en limite tout de même grandement les effets. De toute façon votre médecin du travail veille au respect de la législation. Le risque d’inhalation de poussières est de provoquer à terme une fibrose pulmonaire avec, pour conséquence, une entrave à l’échange de l’oxygène et du gaz carbonique entre l’air et le sang. C’est à ce stade que la pathologie influe sur la performance sportive. Donc, en théorie, si la législation est respectée et que vous respectez vous-même les consignes de sécurité, votre profession ne devrait pas influer sur vos performances sportives.