Alimentation : Quels repas avant un 10 km ?

10 km de Vincennes
Question - Réponse
Le
Le repas de la veille et le petit-déjeuner avant un 10 km, est-ce le même que pour un marathon ? J’aimerais le savoir car je voudrais réussir 34 mn sur cette distance cet été.

Plus de glucides, peu de graisses, pas de sucres rapides

La veille d’une épreuve, 10 km ou marathon, il est conseillé d’augmenter la part de glucides (glucides = pain, pâtes, riz, féculents, jus de fruits…) et de diminuer la part de matière grasse si l’on mange habituellement un peu trop gras. Mais cela est plus impératif pour un marathon que pour un 10 km. Pour le petit-déjeuner c’est exactement la même chose pour toute épreuve : avoir terminé de manger au moins 3 heures (de préférence 4 heures) avant le départ, un repas digeste de type glucidique : exemple pâte ou riz avec un yaourt et un œuf à la coque, cela suffit. Evitez les aliments gras car beaucoup plus longs à digérer, surtout avec le stress inhérent à la compétition. Vous n’avez besoin de rien d’autre. Evitez pour ce dernier repas les sucres rapides, type confiture, ou miel, ou pain d’épice, susceptible d’entraîner une hypo- glycémie réactionnelle (le stress augmente encore ce risque).