Épuisement :Comment éviter une récidive ?

ELONGATIONS, CLAQUAGES ET DÉCHIRURES vignette
Question - Réponse
Le

M’entraînant pour le Grand Raid de la Réunion, j’ai été victime d’un malaise (chute de tension à 7 avec douleurs costales gauches) après un entraînement pour la course à laquelle j’ai participé quatre fois. Suite à ce malaise, j’ai eu pendant plus d’un an des insomnies, des douleurs musculaires, des fourmillements, des baisses de tension, un manque d’énergie. Les examens ont révélé un dysfonctionnement de la thyroïde et des glandes surrénales (taux de cortisone très élevé). Le cardiologue a finalement diagnostiqué un terrain spasmophile. L’homéopathie a résolu mes problèmes sauf pour une douleur persistante au niveau des côtes et du sein gauche. Qu’en pensez-vous et comment éviter une récidive ?

À l’origine un probable surentraînement

Je pense qu’il s’agit d’un état de fatigue secondaire à un probable surentraînement qu’il faudra donc éviter de renouveler. Votre tableau clinique et endocrinien est assez caractéristique de cet état chez le ou la sportive assidu (e). Par contre votre douleur au niveau du bras gauche et du sein gauche pourrait tout à fait être en rapport avec une compression de la racine nerveuse D1 (racine nerveuse émergeant par le 7e trou de conjugaison au niveau de la charnière cervico-dorsale). Pour cela je pense qu’une IRM serait utile au diagnostic. Une simple radio du rachis cervical avec des clichés de ¾ serait déjà utile afin de visualiser vos trous de conjugaisons et voir s’ils ne sont pas rétrécis par des phénomènes arthrosiques.