Antidépresseurs : Leur prise est-elle compatible avec la course à pied ?

Pillules
Question - Réponse
Le
Agé de 58 ans, je pratique régulièrement la course à pied depuis maintenant près de 25 ans essentiellement pour gérer une tension qui m’habite depuis toujours : angoisse, anxiété, tension musculaire permanente etc. Le sport m’apporte beaucoup dans ma manière d’exister tant sur le plan physique que mental. Il est devenu un mode de vie. Cependant il ne me soulage pas totalement et mon médecin m’a conseillé de reprendre un traitement antidépresseur à long terme, soit 40 mg de Déroxat par jour. Est-ce vraiment compatible avec la course à pied et la compétition ?

C’est compatible, mais hydratez vous bien
La prise de Paroxétine (Deroxat) à la dose de 40 mg/24 h est compatible avec la poursuite de votre entraînement ; elle pourrait même éventuellement être augmentée à 50, voire 60 mg, avec seulement un risque d’accentuation des effets secondaires, sans pour autant interdire l’entraînement et les compétitions.
Le point particulier auquel vous devez veiller avec vigilance est l’hydratation qui doit être absolument suffisante. Cette molécule ne présente pas de danger particulier chez le sportif dès lors qu’elle ne vous occasionne aucun trouble digestif ou de vigilance. Je vous déconseille de l’arrêter, car elle semble tout de même vous améliorer la qualité de vie, associée à une pratique régulière de la course.
Ne l’arrêtez surtout pas de vous-même d’une façon brutale, car un syndrome de sevrage se produirait, qui, lui, peut être dangereux et est toujours très désagréable.