Déchirure musculaire : Comment m’en débarrasser définitivement ?

peloton marathon
Question - Réponse
Le
Agé de 37 ans, accusant un léger surpoids (1,77 m pour 83 kg), j’ai fait un premier marathon à Paris en avril dernier, lequel s’est formidablement bien passé, le terminant en 3 h 50. Dans l’euphorie j’ai ensuite enchaîné les « semi » et puis ce qui devait arriver est arrivé : claquage au mollet droit. Avec repos de quinze jours, anti-inflammatoires, pommade tout est rentré dans l’ordre jusqu’à cette nouvelle douleur qui est revenue lors d’un entraînement de deux heures. En bref, comment débarrasser ?

Pas de reprise trop rapide, ni trop violente.

Après une déchirure musculaire, il est préférable de suspendre toute activité du muscle atteint pendant 3 semaines. Il faut alors entreprendre une rééducation progressive isotonique et isométrique du muscle afin qu’il retrouve sa souplesse et sa puissance.
Il semble donc que vous ayez repris un peu précocement et surtout un peu trop violemment vos activités sportives après une lésion musculaire relativement sévère qu’il est toujours utile d’apprécier par échographie musculaire.

1 Commentaire
tochki - il ne faut pas transpirer?

Je vous suis dans votre raisonnement mais le problème quand l'on s'entraine ainsi on ne mouille pas son maillot. J'ai été courir hier 11k en gardant mon rythme cardiaque à l’œil et en allant à petite allure (10.5 km/h). C'est bien mais après l'entrainement je reviens sans une goute de transpiration. Alors je me demande vraiment si c'est la bonne méthode? C'est bien plus sportif quand je tiens 5k à 13km/h. Je n'ai pas l'impression de faire du sport quand je cours si lentement (alors que ce n'est que 1 ou 2 km/h de moins qu'en compét). Il faudrait peut-être travailler à basse allure sur longue distance (20-30k) et faire des séances de sprint pour avoir une progression. Je ne suis pas un féru de la progression, c'est juste par curiosité sportive.

le 23/08/2012