Épaules douloureuses :Le stress est-il responsable ?

douleur dos
Question - Réponse
Le

On me fait souvent la remarque que je cours les épaules contractées. J’ai pu observer dans la journée que dès que je suis stressé, j’ai effectivement tendance à contracter les trapèzes, ce qui peut même quelque fois être douloureux. Que puis-je faire ?

Il faut anticiper vos tensions.

Le fait d’avoir les épaules contractées lorsque l’on est stressé résulte du principe suivant : nous somatisons nos tensions. Les tensions psychiques, mentales, comme vous l’avez constaté, s’impriment au niveau du corps (épaules, dos, mâchoires,) et génèrent des contractures. Plus la pression interne monte, plus vos épaules se contractent, ce qui finit par provoquer douleurs et raideurs. Et, effectivement, ces tensions peuvent persister lors de vos entraînements. Pour les réduire, il vous faut d’abord être à « l’écoute » de vos sensations, identifier les signes précurseurs de la contracture. Ainsi, vous pourrez agir, c’est-à-dire détendre vos épaules. Nous vous proposons l’exercice suivant qui vous permet de prendre conscience de vos sensations et de détendre vos épaules.

.1. Debout en position bien stable, les yeux fermés ou mi-clos afin d’être à l’écoute de vos sensations.
- Lever lentement le bras droit à la verticale en inspirant
- Étirez le bras vers le haut en rétention d’air
- Relâchez le bras en expirant

2. Apprécier la détente (faites deux ou trois fois l’exercice si nécessaire)

3. Observer les sensations qui vous parviennent de vos deux épaules : une épaule est encore tendue, l’autre relâchée. Observez la détente.
Même opération avec l’autre bras

Puis effectuez quelques respirations calme et profonde en approfondissant chaque fois la détente au niveau des épaules, intégrez bien cette sensation de détente.
Soyez vigilant au quotidien. Dans la journée soyez attentif à vos sensations dès que vous percevez des signes de tensions, accordez-vous 2 minutes et effectuez l’exercice décrit. Avant de courir, pendant l’échauffement, faites le même exercice et vous verrez que vous allez courir les épaules beaucoup plus relâchées.