Chair de poule : Pourquoi ces frissons après deux heures de course ?

Les passages dans les parcs toujours appréciés
Question - Réponse
Le

Marathonien en 3 h 32, je souffre de deux maux lors de mes sorties longues et en compétition : à partir de la deuxième heure, j’ai d’abord la chair de poule ; ensuite je souffre de fortes douleurs musculaires en haut de la fesse droite, ce qui m’oblige à modifier mon rythme et ma façon de courir. Comment évacuer ces deux handicaps ?

La déshydratation peut en être la cause.

L’apparition de frissons lors d’un effort de longue durée a deux significations principales. Soit il s’agit d’un signe de fatigue de l’organisme, soit il peut s’agir d’un signe d’hyperthermie si l’effort est pratiqué en ambiance chaude, alors que la température externe dépasse 28 °C. Dans les deux cas, il s’agit d’un signal d’alerte qu’il faut respecter.
Une des causes principales est la déshydratation. Veillez donc à correctement vous hydrater lors de vos sorties longues, voire à vous humecter front, nuque et avant-bras s’il fait chaud.
Quant à vos douleurs du haut de la fesse droite, si elles n’apparaissent que lors des sorties longues, il est possible qu’il s’agisse d’un déséquilibre du bassin par inégalité de vos membres inférieurs. Vérifiez donc si votre membre inférieur droit n’est pas plus court que le gauche. Si tel est le cas, une talonnette permettrait de faire disparaître ces douleurs.