Lombalgies : Le vélo plutôt que la course ?

Vélo
Question - Réponse
Le

Souffrant de lombalgies et d’une discopathie, tous les médecins consultés m’ont conseillé le vélo plutôt que la course à pied. L’inconvénient c’est qu’en vélo je ressens toujours ces douleurs et pas en course à pied. En course c’est en revanche mon tendon d’Achille qui souffre. Que pensez-vous de tout cela ?

Aucune raison de ne pas continuer la course.

Le vélo est un sport porté, donc non traumatisant pour le rachis, il est donc préférable à la course pour celui qui souffre de lombalgies. Par contre, si courir ne vous provoque aucune douleur, il n’y a pas de raison de vous interdire ce sport.
Si vous souffrez en descendant de vélo, cela signifie que votre vélo vous est mal adapté. Cela fait partie de ce qu’on appelle les technopathies du cycliste ; Il faut avoir un cadre adapté à votre taille, et apporter un soin particulier au réglage de la hauteur du guidon et de la selle, ainsi qu’au réglage du recul de cette dernière. Un professionnel vous aidera certainement à régler correctement votre machine à votre morphologie.
Quant à la douleur que vous signalez au niveau du tendon d’Achille, il s’agit d’une tendinite débutante. Elle peut provenir du fait que vous reprenez la course de façon trop intense et non de façon progressive. Vu la faible importance du phénomène vous devriez guérir grâce à des soins kinésithérapiques (massages transverses profonds, physiothérapie, rééducation isométrique).