Arthrose : Dois-je continuer à courir ?

arthrose 1
Question - Réponse
Le
Souffrant d’arthrose au genou, je me demande si je pourrai continuer à courir sans risques. Toutefois comme je fais l’objet d’infiltrations dans le genou, cela peut peut-être constituer un remède. Qu’en pensez-vous ?

Vélo et natation en attendant la pose d’une prothèse

Si votre arthrose du genou est sévère, la course à pied devient effectivement contre indiquée en raison des contraintes mécaniques qu’elle impose à l’articulation. En effet, une articulation atteinte d’arthrose doit être mobilisée afin d’éviter l’enraidissement et de favoriser sa vascularisation, ce qui permet de conserver une certaine trophicité cartilagineuse. Cette mobilisation doit se faire sans contrainte mécanique excessive. C’est pourquoi, lorsqu’il s’agit du genou, la course devient contre indiquée, alors que la natation ou le vélo restent possibles (sauf en cas d’arthrose entre rotule et fémur pour le vélo).
Le produit injecté dans le genou que vous évoquez est le Synvisc. Il s’agit d’un produit qui joue en partie le rôle amortissant du cartilage et lubrifiant de la synovie, fluide sécrété normalement par la synoviale (enveloppe de l’articulation).
Ce produit n’est que palliatif et permet de reculer ou d’attendre la pose d’une prothèse. Il ne pourrait en aucun cas vous permettre de reprendre durablement un entraînement de course à pied, car son action est limitée dans le temps.