Port de semelles : dois-je choisir un modèle de chaussures « universel » ou pour pronateur »

illustration chaussure débutant
Question - Réponse
Le
Suite à un problème d’inflammation aux tendons de la patte d’oie et plusieurs visites chez un médecin du sport, des semelles orthopédiques ont été nécessaires pour corriger ce problème. Désirant bientôt changer de chaussures, j’aimerais savoir si je dois choisir un modèle pour pronateur - ce que je suis -, ou universel sachant que je porte déjà des semelles correctrices.

Un modèle pour pronateur peut compléter les orthèses.

Les semelles qui vous ont été prescrites par le médecin du sport ont pour but de juguler la tendinite de la patte d’oie. La patte d’oie représente la terminaison à la partie supérieure et interne du tibia où passent les tendons de trois muscles (couturier, droit interne, demi-tendineux) ainsi que du ligament latéral interne du genou.
Cette tendino bursite très fréquente en course à pied, se soigne par cryothérapie, physiothérapie locale, infiltration éventuelle et, orthèses plantaires afin de s’attaquer à la cause et ce pour éviter les récidives.
Les semelles sont là pour corriger le défaut de statique. Confectionnées sur mesure, elles sont adaptées aux chaussures de running et prennent la place de la première de propreté amovible. Souvent les semelles compensent totalement la pronation ou la supination et dans ce cas, une chaussure pour pied universel suffit.
Cependant quand une pronation est très importante, je pense que la correction qu’apporte la chaussure par son maintien et la plus grande dureté des matériaux à l’intérieur (là où la semelle de la chaussure est grisée), est un très bon complément de l’orthèse. En ce qui me concerne, je donne à chaque patient porteur d’orthèses plantaires une feuille de conseils de choix d’achat des chaussures qui récapitule les spécificités techniques souhaitées. Celles-ci, bien entendu, aide le vendeur et…sécurise l’acheteur.
Gérard Soulier, podologue