Voûte plantaire : Un affaissement a été décelé sur tapis, que faire ?

Le

Agé de 60 ans, pesant 83 kilos et ayant couru 3 marathons, lors d’un achat de runnings, le vendeur qui m’a filmé a décelé un début d’affaissement de ma voûte plantaire à la cheville droite. Il m’a dit que ce n’était pas grave, mais que faire ? Courir moins ? Moins long mais plus souvent ? Ou me faire confectionner des semelles orthopédiques ? Qu’en pensez vous ?

Seule une radiographie faite par un professionnel peut confirmer
En France, l’exercice de la médecine est fort heureusement bien réglementé. En serait-il autrement en Suisse ? Savoir si vous avez ou non un affaissement de la voûte plantaire bénin ou grave relève d’un diagnostic fait par un professionnel. Je ne peux que vous conseiller de consulter un médecin du sport ou un podologue. Ces professionnels compétents seront à même suite à un examen clinique puis vidéo dynamique de vous renseigner. Ils pourront vous dire si vous devez porter des orthèses plantaires et s’il y a ou non une restriction à la pratique de la course à pied.
Votre cas est symptomatique de ce que l’on rencontre désormais trop fréquemment et les patients coureurs s’y perdent. Le médecin du sport fait un diagnostic, le podologue fait des soins de pied et confectionne des orthèses plantaires, le kinésithérapeute ou l’ostéopathe interviennent chacun dans leur domaine respectif et le vendeur de chaussures (de préférence un spécialiste running) regarde l’usure des anciennes chaussures, conseille, mais ne doit pas suite à un examen sur tapis roulant émettre un diagnostic. Un affaissement de la voûte plantaire se voit sur des radiographies, suite à un examen au podoscope ou au podomètre électronique et nullement en faisant courir quelqu’un sur un tapis roulant. Que chaque professionnel intervienne dans son domaine de compétence et vous aurez la surprise d’avoir vraisemblablement un valgus (pronation) et non pas un…..affaissement de la voûte plantaire.

3 Commentaires
podoxygene - hernie discale

plutôt que choisir des chaussures avec beaucoup "d'amorti" (plusieurs études ont montré que la hauteur de mousse du phylum postérieur n'est aucunement en lien avec un quelconque amorti, et au contraire augmente le temps de contact talon/sol), je pense qu'il serait plus judicieux de modifier le type de foulée en passant sur une attaque digitigrade, puis taligrade légère et une propulsion digitigrade, en associant une fréquence de foulée plus importante (140/min jusqu'à 180/min en fonction du niveau), lesquels vont favoriser une triple flexion des membres inférieurs plus adéquate et donc une diminution de l'onde de choc ascendante... sportivement

le 21/01/2011
Malouin - Courir en deça de 70% de la FCM

Quelque soit le type de sortie, je fais toujours 65-70% de la FCM pendant les 15ères minute en guise d'échauffement. Depuis que je procède ainsi, je me blesse beaucoup moins souvent et j'enchaine plus facilement mes 3 sorties hebdomadaires.

le 21/12/2009
FER - endurance

Mais c'est tres bien de commencer doucement . Moi je fais exactement pareil et je pense que c'est un bon moyen d'eviter les blessures

le 16/06/2009