Jogging dans les coulisses de Kalenji

Jogging International s'est déplacé dans le Nord pour découvrir les secrets de fabrication de Kalenji.
Le

Dans notre numéro 386 (daté décembre), nous vous proposons un reportage sur les secrets de fabrication de Kalenji, la marque course à pieds de Decathlon. Comment sont pensées et créées les chaussures ? D'où viennent les idées qui se retrouveront dans vos prochains t-shirts ? On vous dit tout ! 

Si, un jour, je devais me retrouver sur le divan d'un psychanalyste, je pourrais à l'envi m'épancher sur le plus gros traumatisme de mon adolescence. En cours de sport, les Nike Air, Adidas Torsion et autres Reebok Pump étaient toutes de sortie au début des années 90. Pour tout le monde ? Non, pas pour Nicolas, dont les parents n'étaient pas prêts à payer près de 1 000 francs pour chausser un ado qui prenait 2 pointures chaque semaine. Du coup, direction Decathlon et ses modèles maison. Prix divisé par trois ou quatre mais, du coup, succès pas vraiment garanti dans la cour de récré avec des baskets au look et aux performances pour le moins... limités.

Mais les choses ont changé depuis. Certes, les modèles Kalenji ne sont toujours pas des références pour les fans de baskets qui ne se verraient pas vraiment assortir leur jean avec une Kiprace. Et même dans les pelotons, si les coureurs sont nombreux à défiler avec t-shirts et shorts de la marque, la présence de ses chaussures est encore très discrète. Pourtant, depuis quelques années, Kalenji propose des modèles route et trail qui n'ont pas vraiment à rougir face aux « grands » du secteur, le tout à des tarifs vraiment serrés. Du coup, curieux, me voilà dans le TGV, direction Lille, pour percer (presque) tous les secrets de la marque.

La suite dans Jogging International 386 actuellement disponible.