Spira homme Odyssey (Printemps 2011)

Le chaussant est spacieux, bien respirant grâce au tissu mesh. Par contre, la qualité semble faire défaut en termes de fabrication. À l'essayage, j'ai été gêné par le bout antérieur de la chaussure (conflits avec les renforts). Côté technique, l'Odyssey fait appel au Wavespring, des ressorts intégrés dans la semelle, un en arrière et deux en avant. J'avais hâte de tester ce système dont le but annoncé est d'amortir et de favoriser l'impulsion. Malheureusement pour moi, encore une déception. Chaque sortie de plus d'une heure entraînait des contractures dans les mollets et un échauffement sous l'avant-pied. Beaucoup trop contraignant à mon goût. Malgré une chaussure ferme qui me laissait présager un bon dynamisme, j'ai ressenti peu de propulsion et un réel manque de réactivité. Systématiquement, cette chaussure m'a procuré une sensation de fatigue et une incapacité à la relance. Elle ne tolère que très peu les sols meubles et irréguliers. Elle oblige littéralement à chercher les zones 'tout bitume' pour avoir un peu de stabilité et de répondant.

  • Prix : 110 € (référence prix : mars 2011)
  • Poids : 360 g
  • Tailles disponibles : du 40,5 au 47
  • Type de terrain compatible : Route
  • Utilisation(s): Entraînement et compétition