Brooks dévoile sa chaussure avec une plaque de carbone

Brooks dévoile sa chaussure avec une plaque de carbone
Le

La marque américaine a présenté à Amsterdam le 30 janvier dernier sa toute dernière chaussure de route : la Hyperion Elite. Une paire composée de la fameuse plaque en fibre de carbone et d’une semelle intermédiaire plus légère. «Une véritable formule 1».

La Brooks Hyperion Elite est-elle la nouvelle Nike Vaporfly Next % ? Sur le papier, ça en a tout l’air. La marque basée à Seattle aux Etats-Unis vient de dévoiler son nouveau bijou : une chaussure ultralégère (195 g), composée d’une nouvelle technologie au niveau de l’amorti, le DNA zero. Cette mousse est 45% plus légère que l’amorti habituel proposé par Brooks.

Autre grande nouveauté, la plaque en fibre de carbone qui a tant fait parler ces derniers mois. Officiellement autorisée par l’IAAF, la plaque en fibre de carbone donne une véritable impression de propulsion.

 

L'hyperion Elite
L'hyperion Elite© Brooks

 

Enfin l’équipementier américain a aussi travaillé sur la stabilité de la chaussure grâce à une base plus large. Une stabilité qui permet une grande économie d’énergie sur le long terme. « Avec la fatigue, les chevilles et les genoux des coureurs ont tendance à dévier, ce qui nécessite une dépense d’énergie. Avec davantage de stabilité, les muscles et les tendons vont un peu moins fatiguer. Après 30/40 km, les coureurs seront un peu plus frais, du fait qu’ils n’aient pas eu à adapter leur posture tout au long de la course, comme c’est le cas pour des chaussures plus classiques », annoncent les responsables de Brooks.

Une chaussure faîte pour l’élite

Ces chaussures, imaginées dès 2016, à la suite des réclamations de plusieurs coureurs élites, ont été portées par Desiree Linden lors de sa victoire sur le marathon de Boston en 2018. Repeinte en noir, un mystère planait sur l’identité de ces chaussures. On sait aujourd’hui qu’il s’agissait des prototypes de l’Hyperion Elite.

Comme son nom l’indique, la Brooks Hyperion Elite est réservée aux coureurs aguerris et tutoyant des chronos plus que solides. D’ailleurs la durée de vie de la chaussure et son prix annoncent la couleur. Pas plus de 150 km pour une paire à 250 euros ! Il s’agit là de chaussures faîtes pour le jour J.

Les concepteurs américains ont créé, en guise de complément, l’Hyperion Tempo. Il s’agit d’une chaussure d’entraînement, elle aussi très efficace. Relativement légère (210 grammes), elle est composée d’une semelle en DNA Flash : une mousse à laquelle a été intégré de l’azote qui aura comme intérêt d’alléger la semelle. Les bulles d’azote qui se forment favorisent la légèreté et l’amorti de la chaussure, sans peser sur le retour d’énergie et le dynamisme. Exit en revanche la plaque carbone.

 

L'hyperion Tempo
L'hyperion Tempo© Brooks

 

Plus abordable (150 euros) et plus durable, cette chaussure d’entraînement, fera très bien l’affaire pour n’importe quelle compétition. Elle vient offrir aux aficionados de Brooks une paire rapide et dynamique, tout en offrant un relatif confort.

 

Fiche technique Hyperion Elite

Poids : 195 grammes

Prix : 250 euros

Drop : 8mm

Disponible à partir du 1er mars

 

Fiche technique Hyperion Tempo

Poids : 210 grammes

Prix : 150 euros

Drop : 8 mm

Disponible à partir du 1er avril