Test chaussures : Adidas Adizero Sub2

Test chaussures : Adidas Adizero Sub2
Le

La marque allemande sort l'artillerie légère. Imaginez : à peine 171g en 44 ! Une arme pour tenter un record sur marathon ou, plus simplement, pour travailler votre vitesse.

Epurée : c’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on découvre cette Sub2, chaussure adidassienne qui, comme son nom l’indique, est censée amener un athlète de la marque sous les deux heures au marathon. Nike nous a déjà fait le coup avec la Vaporfly 4% qui a été à deux doigts (ou plutôt 25 secondes) de réussir son pari sur le circuit automobile de Monza, avec Eliud Kipchoge en cobaye de luxe assisté d’une armée de lièvres. L’Adizero se fait bien plus discrète au niveau look que sa collègue à la virgule, avec une fabrication elle aussi plus que minimaliste : 171 g en 44 et un drop de 7 mm, on sait dès le début qu’on ne va pas partir pour un 100 km ! Toujours dans cette logique, la Sub2 bénéficie d’un mesh très aéré mais qui, malgré tout, tient bien le pied et ne laisse pas passer l’eau, même en cas d’averse puissante. Les premières impressions en course sont dans la même lignée : la légèreté du modèle alliée à la technologie Boost Light de la semelle font des merveilles en termes de dynamisme. Et alors que je ne suis pas dans la forme de ma vie, sur un test sur 5 000 m, me voilà tournant sur la piste en moyenne à une allure 10 s/km plus rapide qu’à l’habitude. La semelle externe Continental joue pleinement son rôle, avec une accroche plus que raisonnable pour un modèle destiné à la route.

« Une période d’adaptation »

Maintenant se pose la question : à qui est destiné ce modèle ? En fait, à tout le monde ou presque, mais pas n’importe comment. Les coureurs les plus lourds la réserveront au travail de vitesse et aux courses allant jusqu’au 10 km, où elles feront des merveilles. Au-delà, et pour peu que la technique de course ne soit pas parfaite ou marquée par une forte tendance au talonnage, l’inconfort sera trop important. En revanche, les coureurs légers (moins de 70 kg) et plus performants (moins de 3 h) pourront l’amener jusqu’au marathon. Olivier, à qui j’ai prêté ses Sub2 dans le cadre de la fin de sa prépa marathon ainsi que le jour J, en témoigne : « Après une petite période d’adaptation, ces Adidas ont été une arme de choix pour enfin passer sous les 2 h 45 min. Sans avoir l’impression de forcer, mes séances sont passées bien plus vite que d’habitude et, le jour de l’épreuve, je me suis retrouvé à voler dès le début. Il faut juste faire attention à sa technique de course, car une telle chaussure punit assez vite une foulée trop dégradée. Mais je dois dire que, pour une première incursion chez Adidas, je suis impressionné ! »

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 3/5
  • Dynamisme : 5/5
  • Stabilité : 4/5
  • Confort : 4/5
  • Rapport qualité prix : 3/5

Usage et terrain : entraînement et compétition sur route jusqu’au marathon.

Poids constaté : 171 g en 44

Prix : 160 €