Test chaussures : Hoka One One Speedgoat 2

Test chaussures : Hoka One One Speedgoat 2
Le

L’heure de la mise à jour a sonné pour la Speedgoat. Le modèle trail de Hoka One One aime aller loin, même si certains obstacles se dressent sur son chemin…

Pour une fois, on va commencer par les choses qui fâchent. La première version de cette Speedgoat était infréquentable pour celles et ceux qui ont le malheur d’avoir le pied un peu large. Une toebox des plus réduites faisait qu’on se retrouvait avec les orteils se chevauchant. On a connu mieux pour se lancer sur un trail long. Si, avec ce nouveau modèle, les pieds disposent d’un peu plus de place, on est malgré tout face à une Speedgoat qui continue à faire dans la discrimination envers les obèses podologiques. Claustrophobes s’abstenir ! On se fait également un peu de souci pour la durabilité du produit. Ici, pas de problème d’affaissement de la mousse de la semelle, comme cela pouvait être le cas sur d’autres modèles de la marque d’origine française. Mais le mesh, très aéré, se montre bien fragile, puisque avec à peine 200 km au compteur, on note déjà des petites déchirures et un décollement du pare-pierres sur une des deux chaussures. Pare-pierres qui constitue d’ailleurs mon ultime réserve : dommage qu’il soit aussi peu protecteur sur une Speedgoat a priori destinée aux terrains les plus techniques.

Agents de sécurité

Passons maintenant aux bonnes nouvelles. À commencer par l’accroche impeccable de la semelle extérieure Vibram. Impossible de la prendre en défaut, quel que soit le terrain : de la descente de pierriers à la montée raide dans la boue la plus glissante, on se prend pour un véritable chamois ! Confortables mais un peu plus « sèches » que d’autres modèles maximalistes, les Speedgoat 2, avec leur drop de 5 mm, se comportent bien quand on veut accélérer la cadence et se montrer un peu joueur, même si ce n’est pas leur univers naturel. Non, elles, ce qu’elles aiment, ce sont les ultras, les longues distances, les terrains cassants et exigeants. Et si ce n’était cette réserve sur leur longévité, on se dit qu’elles pourraient nous emmener très loin et, encore une fois, en toute sécurité. On se voit là-bas ? 

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 4/5
  • Stabilité : 5/5
  • Dynamisme : 3/5
  • Flexibilité : 4/5
  • Accroche : 4/5
  • Confort : 4/5
  • Rapport qualité/prix : 4/5

Usage et terrain : entraînement et compétition trail sur longue distance

Type de pied : universel

Poids constaté : 281 g en 44

Prix : 140 €