Test chaussures : On Running Cloudrush

Test chaussures : On Running Cloudrush
Le

Le nouveau modèle de la marque suisse est une véritable bête

de course… qui n’a pas hésité à sacrifier le confort sur l’autel de la vitesse.

Dès le premier contact, et avant même de les avoir aux pieds, ces Cloudrush marquent par leur légèreté et l’impression qu’elles laissent de s’en tenir au strict minimum sur la chaussure. Aérée et aérienne, la nouvelle On Running l’est sans conteste et on sait immédiatement que l’on n’ira pas avaler un 100 km avec la belle suisse. Sous la semelle, on retrouve bien entendu la marque de fabrique On Running : les nuages (clouds en anglais), ici au nombre de 18, dont le but est de faire gagner en dynamisme. À la pratique, le contrat est, dans ce domaine, plus que rempli : la Cloudrush s’affirme comme une bête de course qui répond immédiatement au moindre désir d’accélération. Sur piste, lors d’une séance de fractionné, c’est juste un bonheur absolu !

Amorti aux abonnés absents

En contrepartie, en termes d’amorti et de confort, il faudra repasser, car ce n’est pas dans son ADN. Le modèle est sec. Très sec. Bon, ok, très très très sec ! Pas inhabituel pour un produit dans cet univers, mais, dans ce domaine, il faut reconnaître la Cloudrush parvient encore à se ­distinguer. Du coup, elle affiche une personnalité propre, où la notion de compromis est inexistante. Bref, on adore ou on déteste. Et si l’on ajoute au tableau un drop plutôt réduit (5 mm), on comprend qu’elle conviendra principalement aux coureurs légers qui privilégient l’attaque avant-pied et pour qui le confort est le dernier des soucis. Mais, même pour eux, cette On Running ira difficilement plus loin qu’un 10 km. À la limite, le semi sera envisageable, mais il faudra valoir moins de 1 h 20 sur la distance pour tirer pleinement partie des capacités de la chaussure sans subir de dommages collatéraux. Surtout si l’on tient compte de sa grande flexibilité et d’une stabilité un peu limite.

Les coureurs plus lourds et moins rapides pourront, malgré tout, sortir la Cloudrush pour prendre beaucoup de plaisir sur des séances de fractionné ou pour aller titiller des vitesses supersoniques sur un 5 km, sans aller au-delà de cette marque. Derniers détails d’importance, déjà remarqués sur d’autres modèles de la firme helvète : les « nuages » ont tendance à ramasser les cailloux en cours de route (même si, a priori, vous ne partirez pas avec cette Cloudrush sur chemins et sentiers). D’autre part, sur route et piste mouillées, on fait face à un problème ­d’adhérence qui pourrait vous amener à effectuer quelques figures involontaires ! 

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 2/5
  • Stabilité : 3/5
  • Dynamisme : 5/5
  • Flexibilité : 5/5
  • Confort : 2/5
  • Rapport qualité/prix : 3/5

Usage et terrain : entraînement et compétition sur route jusqu’à 10 km

Type de pied : universel

Poids constaté : 242 g en 44

Prix : 140 €