Le test du boxer Saxx Kinetic

Le test du boxer Saxx Kinetic
Le

Si les coureuses se soucient du maintien de leur poitrine, leurs homologues masculins ont d’autres préoccupations quand il s’agit de sous-vêtements. Saxx a pensé à eux…

Honnêtement, tester un boxer long pour coureur, je n’en voyais pas vraiment l’utilité. Je cours depuis de nombreuses années avec des sous-­vêtements « classiques » et quelques modèles ­destinés aux sportifs avec, au final, peu de problèmes à déplorer mais, surtout, aucune différence notable entre les produits, si ce n’est leur prix. Quoi qu’il en soit, Saxx affirme que je vais véritablement ressentir le changement, alors allons-y ! Première particularité : le « Ballpark Pouch ». Pour ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare, disons qu’on pourrait traduire la chose par « parc à balles ». C’est bon, vous voyez de quoi il s’agit ou vous avez vraiment besoin que je vous fasse un cours complet sur la particularité de l’anatomie masculine ? Toujours est-il que la poche située au fond du boxer remplit parfaitement son office de maintien de l’ordre : rien ne bouge ! Du bon boulot sur un sujet qui, il faut bien le dire, n’est que très rarement abordé par les coureurs sur la ligne de départ d’une épreuve.

Compressif… mais pas trop !

Au niveau des cuisses, le Kinetic est compressif sans, cependant, trop en faire. En fait, on oublie assez vite que l’on porte un boxer long qui descend sous la mi-cuisse. Une sensation de liberté d’autant plus agréable que les coutures plates évitent tout frottement désagréable. Bon, c’est presque mot pour mot l’argument de Saxx, mais, ici, c’est vraiment justifié : après 150 km sur routes et sentiers armé du Kinetic, aucun échauffement à déplorer, ce qui n’était pas toujours le cas avec des boxers d’autres marques. Même les coureurs dotés de cuisses XXL pourront y aller sans problème. Autre bon point : la ceinture du Kinetic permet un maintien parfait du boxer sans pour autant serrer trop fort au niveau de la taille. On évite donc de se retrouver avec la marque du caleçon sur le ventre, problème régulièrement rencontré avec des modèles similaires. Petit bémol : certains shorts mis par-dessus ce boxer ont parfois tendance à glisser un peu au niveau de la taille. Il faut alors remonter la ceinture du short au-dessus de celle du Kinetic. Pas forcément très esthétique, mais efficace. On finira avec un chapitre tout aussi essentiel que celui du « Ballpark » : l’hygiène. La marque affirme qu’un traitement antimicrobien empêche l’apparition d’odeurs désagréables à l’usage. Verdict : en effet, après une dizaine de lavages, aucun souci de ce côté-là ! Loin d’être anecdotique… 

Verdict

Le Kinetic de chez Saxx propose tout ce que l’on peut attendre d’un boxer dédié à la pratique sportive : confortable au possible, offrant un maintien optimal, il souffre peut-être d’un prix un peu élevé. Un petit investissement à sérieusement envisager si vous revenez de vos sorties avec des échauffements ou que vous trouvez vos sous-vêtements actuels trop inconfortables et perfectibles en termes de maintien.

Les notes de Jogging International

  • Confort : 5/5
  • Anti-frottement : 5/5
  • Maintien : 5/5
  • Hygiène : 4/5
  • Rapport qualité-prix : 3/5

Fiche technique

Boxer Saxx Kinetic

90 % nylon, 10 % spandex, poche Ballpark Pouch pour un soutien sans friction, coutures plates Flat Out Seams antifrottement, technologie antimicrobienne qui repousse les odeurs, ceinture jacquard qui évacue l’humidité et ne roule pas.

www.saxxunderwear.com

Prix : 39,95 €