Le test de la veste Arc'téryx Norvan SL Hoody

Le test de la veste Arc'téryx Norvan SL Hoody
Le

À la recherche d’une veste imperméable, respirante et pesant à peine plus de 100 g ? Pas de problème avec Arc’teryx, mais à condition d’y mettre le prix…

Avant même de détailler la Norvan SL Hoddy, dernière évolution de la gamme Arc’teryx, mettons les choses au clair. Oui, cette veste est chère, très chère même diront certains, puisqu’elle affiche un prix de 300 € sur son étiquette. Justifié ? Nous vous laisserons faire votre opinion à la lecture de ce test. Une chose est certaine, je n’ai jamais porté de veste aussi légère et j’ai même dû m’y reprendre à deux fois lorsque je l’ai posée sur la balance. En effet, avec 120 g seulement, j’ai cru que mes yeux me jouaient des tours ! Si vous êtes adepte de la légèreté absolue dans votre sac (sur un ultra, par exemple), vous ne trouverez pas mieux pour économiser du poids. Une fois enfilée, c’est l’ergonomie de la Norvan qui impressionne. Aucunes coutures gênantes bien sûr, une fermeture Éclair étanche, une capuche avec une petite visière qui tient parfaitement sur la tête même en courant, des manches resserrées aux poignets mais qui laissent passer une montre, la Norvan répond aux attentes.

Seconde peau

Elle est également très bien coupée et s’adapte parfaitement à la morphologie, se portant très proche du corps. Il faut donc choisir sa taille avec soin afin d’être parfaitement à l’aise et de ne ressentir aucune gêne en course. Car c’est la caractéristique principale de cette veste, qui explique en grande partie sa légèreté. Contrairement à la majorité des vêtements techniques, constitués de plusieurs couches de tissu, Arc’teryx a choisi le Gore-Tex Active pour confectionner ce produit. La surface extérieure du tissu que l’on retrouve sur les vêtements Gore-Tex classiques est donc éliminée, permettant un gain de poids non négligeable (souvenez-vous de ma balance !) mais améliorant également la respirabilité de la Norvan SL.

Et c’est bien là l’autre élément frappant de cette veste. D’abord testée sous la douche et les tuyaux d’arrosage faute de pluie, je me suis ensuite frotté aux orages estivaux afin de juger des capacités de ce poids plume. En course, comme à l’arrêt une fois bien transpirant, rien à dire, la chaleur s’évacue parfaitement et l’humidité ne pénètre pas. Il faut dire qu’avec un indice d’imperméabilité de 23 000 schmerbers, vous avez de quoi voir venir. Une fois la veste mouillée, il suffit d’ailleurs de la secouer pour la rendre à nouveau complètement sèche (Shake Dry). Seul point négatif : l’absence totale de poches ou de rangements. Mais entre capacité de transport et légèreté, il a fallu choisir… 

Verdict

Avec la Norvan SL, Arc’teryx propose une veste ultralégère, imperméable et coupe-vent, parfaitement adaptée à la pratique de la course à pied. Véritable seconde peau, il faudra tout de même être prêt à casser sa tirelire pour se l’offrir du fait de son tarif élevé.

Les notes de Jogging International

  • Confort : 4/5
  • Légèreté : 5/5
  • Imperméabilité : 5/5
  • Rapport qualité/prix : 4/5

Fiche technique

Norvan SL Hoddy

Technologies Gore-Tex Active et Shake Dry

Poids constaté : 120 g

(124 g avec le sac de rangement)

Prix : 300 €