Test chaussures : Asics Noosa FF

Test chaussures : Asics Noosa FF
Le

Des chaussures ultra-dynamiques pour moi ? Je suis curieuse, car je ne suis pas vraiment une « flèche » ! Néanmoins, la surprise est bonne sur le long, avec un confort de bon aloi. Et quand il s’agit d’accélérer, la Noosa est dans son élément !

allez, j’avoue tout : je suis une coureuse plutôt lente – j’entends même « très lente » au fond de la salle ! Alors, quand je me suis ­retrouvée avec ces Noosa FF de chez Asics aux pieds, je me suis posé la question : sont-elles vraiment pour moi, ces chaussures qui, selon Asics, semblent se vivre principalement en mode « grande vitesse » ? Je les ai donc soumises, elles et leurs couleurs plutôt voyantes, à mes habituelles sorties dans la boue des chemins gersois, sur les pavés ainsi que sur les routes autour de chez moi.

Dès les premières foulées, je me rends compte qu’en effet, si ces Asics ont du dynamisme à revendre, le confort n’a pas été sacrifié. Je me vois d’ailleurs bien les porter sur un marathon, même si des coureurs et coureuses plus lourds devront sans doute limiter leur usage en compétition au semi, voire au 10 km. Pour ceux qui attaquent du talon, le gel cushioning system fait parfaitement son travail amortissant. Des plus appréciables quand, en fin de course, on a tendance à adopter une foulée moins conforme aux standards et que sa lourdeur peut se révéler traumatisante pour l’arrière du pied. Mais, qu’en est-il exactement lorsque l’on veut accélérer la ­cadence ? Encore une fois, je n’ai pas les capacités d’un guépard, donc la foulée longue et ­légère, ce n’est pas vraiment moi. Néanmoins, avec ces chaussures, je sens que je mets toutes les chances de mon côté.

Comme pieds nus…

Au final, l’impression est un peu étrange, voire déstabilisante : la Noosa se fait presque oublier, comme si on n’avait rien aux pieds. Avec à peine plus de 205 g (en 38) sur la balance et malgré un drop assez conséquent de 10 mm, c’est dans le rapide qu’elle se révèle totalement. Un véritable bonheur sur les séances de fractionné, de fartlek ou de seuil ! Un mot sur le confort du modèle : après une première impression de raideur, les sensations se sont améliorées au fil des kilomètres, avec une tige sans coutures s’adaptant parfaitement à mon pied. Mais il faut, c’est évident, un temps d’accommodation… 

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 4/5
  • Stabilité : 4/5
  • Dynamisme : 4/5
  • Flexibilité : 5/5
  • Confort : 4/5
  • Rapport qualité/prix : 3/5

Usage et terrain : entraînement et compétition sur route jusqu’au semi

Type de pied : universel

Poids constaté : 205 g en 38

Prix : 150 €