Test chaussures : Brooks Glycerin 15

Test chaussures : Brooks Glycerin 15
Le

Pour sa mise à jour, la version 2017 de la Glycerin ne rebat pas les cartes et préfère suivre le chemin tracé par ses grandes sœurs. Confort et amorti sont les deux objets de sa quête.

 

En matière de modèles confortables, j’ai toujours eu une préférence pour la série des Nimbus d’Asics. La Glycerin de Brooks, que j’avais testée dans sa version 12, m’avait laissé une bonne impression, mais pas assez pour que je remise au placard sa concurrente japonaise. La 15, débarquée en France début juin, pourrait bien changer la donne. Elle s’inscrit dans un univers connu et ultrabalisé : celui du confort et de l’amorti à destination des coureurs cherchant à accumuler les kilomètres en toute quiétude. Et là, le contrat est plus que rempli. Dès le premier contact, on apprécie le chaussant accueillant, qui donne l’impression que le pied est enfermé dans un gros coussin. Les adeptes des modèles minimalistes vont crier au scandale, mais ça fait parfois du bien, autant de tendresse ! Avec plus de 300 g sur la balance, un drop de 10 mm et une semelle Super ADN (mais où vont-ils chercher ces noms ?) épaisse au possible (vous en aurez pour près de 30 mm sous le talon), il est temps d’avaler les kilomètres.

Solide et docile

Rapidement, on se rend compte que l’on ne nous a pas menti : la Glycerin 15 est une alliée imperturbable dans la quête de l’endurance. Amorti irréprochable, stabilité jamais prise en défaut, flexibilité perfectible mais largement suffisante pour enchaîner les foulées sans contraintes. Bref, une pure routière solide et docile sur laquelle on pourra compter lors des sorties les plus longues, mais également sur un marathon couru en plus de 4 heures ou sur des épreuves qui voient encore plus loin (100 km, 24 heures…).

En contrepartie, vous pouvez oublier toute velléité de fractionné ou de record sur 10 km : la ­Glycerin n’a pas été conçue dans cet esprit. Certes, il ne s’agit pas du modèle le moins dynamique du marché (la Nimbus, par exemple, se montre bien plus « pataude » dans ce domaine), mais il faut quand même avouer que, sur les tentatives de 30/30, on a l’impression de ne pas pouvoir passer à la vitesse supérieure.

La Glycerin 15 remplit parfaitement la mission que Brooks lui a assignée : vous emmener le plus loin possible en misant tout sur le confort et l’amorti, au point que les kilomètres s’enchaînent sans qu’on s’en aperçoive. Le mouvement perpétuel est né ! 

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 5/5
  • Stabilité : 5/5
  • Dynamisme : 2,5/5
  • Flexibilité : 3/5
  • Confort : 5/5
  • Rapport qualité/prix : 3/5

Fiche technique

Usage et terrain : entraînement et compétition sur route

Type de pied : universel

Poids constaté : 328 g en 44

Prix : 170 €