Le test de la Polar M200

Le test de la Polar M200
Le

Simple mais regorgeant de fonctionnalités, la M200 – et son prix contenu – devrait séduire les débutants qui souhaitent acquérir leur première montre.

Dès l’ouverture de la boîte, pas de doute, on est ici en présence de l’entrée de gamme en matière de montres GPS de Polar. Un petit écran rond en noir et blanc, deux boutons seulement, la remplaçante de la M400 ne fait pas dans l'extravagance. Le bracelet en plastique est interchangeable et permet de profiter des cinq coloris disponibles si l’envie vous prend. Il est d’ailleurs très facile à régler (possesseurs de V800, suivez mon regard…) et agréable à porter au quotidien. Une petite languette permet de brancher le câble de rechargement, ce qui ne se fait pas sans peine. Retirez plutôt le bracelet, la M200 se branchant alors directement sur un port USB, bien plus pratique.

Deux boutons…et c’est tout !

Une fois la montre au poignet, deux boutons seulement permettent de naviguer dans les menus et à travers toutes ses fonctionnalités. Un système très simple au premier abord, mais qui demande tout de même un temps d’adaptation. Le bouton de droite fait défiler les menus (appui court) et valide les choix (appui long), tandis que celui de gauche sert de à retourner en arrière. Le problème, c’est que si vous loupez votre choix (en sélectionnant un profil sportif, par exemple), vous devez faire défiler tout le menu pour revenir à votre choix initial. Et pour lancer l’activité, c’est un appui long sinon vous changez de profil et vous devrez recommencer toute la manipulation ! Dans notre cas, le design épuré l’est au détriment de la facilité d’utilisation.

Une fois ces petites subtilités maîtrisées, la M200 reste tout de même très simple à prendre en main. Elle permet de suivre son activité quotidienne et son nombre de pas (plutôt précis) et vous indique comment remplir vos objectifs en fonction de l’activité (35 min de course ou 1 h 40 de marche, par exemple). On peut configurer et faire défiler jusqu’à quatre pages présentant une ou deux données. Pas énorme, mais suffisant pour le public visé par cette montre. Il faudra, en revanche, obligatoirement passer par Polar Flow (site Internet ou appli smartphone) pour réaliser ces configurations. On notera également la possibilité de recevoir des notifications une fois la montre couplée à votre téléphone, mais vu la taille de l’écran et le fait que la M200 ne permette pas de décrocher les appels, cela reste anecdotique.

Capteur cardiaque et GPS de série

La vraie nouveauté se trouve du côté de la mesure de la fréquence cardiaque, qui s’effectue directement au poignet grâce au capteur intégré. Il est également possible de coupler une ceinture cardio Bluetooth à la place du capteur optique. À l’écran, on peut choisir d’afficher le cardio en nombre de battements par minute ou en pourcentage de la FCmax. Les valeurs sont quasiment identiques à celles d’une ceinture cardiaque et on pourra juste reprocher le temps parfois un peu long (quelques minutes) avant que la montre ne « trouve » ladite fréquence. Hors entraînement, la M200 ne mesure pas la fréquence cardiaque en continu (pour économiser la batterie, sans doute) mais vous pouvez l’afficher à l’écran en quelques clics. Le GPS, quant à lui, s’avère assez rapide à s’activer, mais s’écarte parfois de la trace sans raison apparente. Cependant, sa précision reste tout à fait acceptable (très peu d’écart avec une V800). Rien à critiquer en revanche du côté de l'altimètre, très fiable et précis, même sur un terrain accidenté.

Verdict

Avec son cardio au poignet, ses menus intuitifs – une fois l’ergonomie déroutante intégrée – et une prise en main très simple, la Polar M200 devrait ravir les débutants ou les coureurs occasionnels. Bénéficiant d’un grand nombre de fonctionnalités sur la plateforme en ligne Polar Flow et proposée à 150 €, elle remplit parfaitement son rôle d’entrée de gamme chez Polar.

Fiche technique

Polar M200

Montre GPS, 40 g, bracelet interchangeable, cardio et altimètre.

Autonomie constatée : 5-6 h en mode GPS

Prix : 150 €

Les notes de Jogging International

  • Facilité d’utilisation : 4/5
  • Précision du GPS : 4/5
  • Précision du cardio poignet : 4/5
  • Suivi activité quotidienne : 4/5
  • Rapport qualité-prix : 5/5