Test chaussures : Adidas Adizero Boston Boost 6

Test chaussures : Adidas Adizero Boston Boost 6
Le

Fartleks, fractionnés et records personnels seront au rendez-vous avec cette Adizero Boston Boost 6, véritable pur-sang de la marque aux trois bandes.

 

Elle porte le nom d’un des plus célèbres 42 km au monde et a pour ambassadeurs certains des meilleurs marathoniens de la planète. L’Adidas Boston Boost 6 ne cache pas ses ambitions : avec elle, ça va vite, très vite… si vos jambes suivent ! Avant de nous lancer, nous avons pris quelques minutes pour admirer ces sprinteuses racées. Dans ce coloris blanc et rouge, elles sont splendides (autant que salissantes !). Si vous cherchez un peu plus de discrétion, le bleu sera tout aussi seyant.

Une fois chaussées, c’est simple, on a l’impression de ne rien porter. Le mesh parfaitement respirant – et donc pas du tout imperméable… gare à la pluie – épouse au plus près la forme du pied, et ce ne sont pas les 250 g en pointure 43 qui vous ralentiront. Certains pourront trouver ces runnings un peu étroites lors de l’enfilage, mais la toe-box (espace pour l’avant du pied) s’adapte bien aux pieds un peu larges.

Sacré rebond

La réactivité au sol est impressionnante et on retrouve le fameux effet « rebond » apporté par la technologie Boost, intégrée à la totalité de la semelle intermédiaire. L’épaisseur de la semelle, notamment au niveau du talon, permet tout de même de conserver un amorti raisonnable. Néanmoins, il faut être clair : ce modèle vous poussera à commettre des excès de vitesse en adoptant une foulée avec attaque médio/avant-pied. La Boston avalera vos séances de fractionné ou de fartlek avec aisance, et vous permettra de relancer et d’accélérer dès que l’envie s’en fera ressentir.

Sur ses derniers modèles, Adidas collabore avec la marque de pneumatique Continental. Et force est de reconnaître qu’il est difficile de prendre en défaut l’adhérence de la Boston 6. Sur route humide, l’accroche se révèle excellente et confère la confiance nécessaire pour les séances rapides avec très peu de pertes de traction, y compris dans les virages. Sur chemin stabilisé, le constat est identique.

Ces chaussures s’adressent donc à des coureurs rapides et pas trop lourds (jusqu’à 80 kg), qui n’auront pas peur de se mouiller les pieds. Dans ces conditions, elle sera la paire idéale pour aller chercher un record. Il faudra tout de même garder un œil sur la durée de vie de ce type de modèle très léger. De notre côté, après environ 150 km, aucun problème ou usure anormale n’est à signaler.

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 3/5
  • Stabilité : 4/5
  • Dynamisme : 5/5
  • Flexibilité : 4/5
  • Confort : 3,5/5
  • Rapport qualité/prix : 4/5

Usage et terrain : entraînements et compétitions sur route pour coureur de moins de 80 kg

Type de pied : universel

Poids constaté : 257 g en 44,5

Prix : 140 €