Le test de la veste One Gore-tex Active Run

Le test de la veste One Gore-tex Active Run
Le

Vent, pluie, thermomètre qui fait le yo-yo… les conditions du moment sont absolument idéales pour tester la nouvelle veste de Gore Running Wear.

Malgré un printemps qui hésite entre froid sibérien et franc redoux poussé par quelques bons coups de vent, pas question de passer à côté de mes séances de prépa­ marathon. Du côté de La Rochelle ou dans les parcs parisiens, j’ai pu éprouver la nouvelle veste Gore Running Wear, imaginée pour braver les conditions humides et fraîches. Une averse par-ci, quelques rafales en pleine face par-là, mieux vaut être équipé pour ne pas prendre froid. Dotée, comme toujours, d’un panel complet de technologies, la veste One Active Run, c’est un peu le pack toutes options : la fiche technique est un vrai roman ! Cependant, hors de question de se laisser séduire par la plaquette de présentation. En route pour quelques semaines d’essai en conditions réelles et sans concessions ! 

Poids plume

Au premier coup d’œil, c’est le noir mat que l’on note, qui inspire un côté brut et performant. Seuls ressortent les imposants marquages réfléchissants sur les manches, mais finalement peu voyants de jour. L’esthétique d’ensemble s’avère donc assez peu commune, sans être exubérante. Plutôt bien vu. Le poids très faible (158 g) se remarque également très vite. En particulier lorsque l’on compacte la veste dans sa minuscule poche et qu’on la tient en main. Un vrai coup d’avance pour un modèle parfaitement adapté aux exigences des kits de matériel obligatoire des trails.

Raide et un peu sonore

Sur mes premières sorties hivernales, accompagné de la One Active Run, j’ai remarqué qu’elle était assez courte. Pas de coupe anatomique pour couvrir ses arrières, elle tombe juste au niveau de la taille. Côté liberté de mouvement, aucun souci, dans la mesure où l’on ne choisit pas une taille trop juste. Les matériaux ne sont pas élastiques, mieux vaut donc avoir un peu de place pour bouger à l’intérieur. Plus inhabituel, le petit bruit que fait la membrane Gore-Tex lorsque l’on court. Un peu perturbant au départ, mais on oublie vite le froissement par saccades qui va de pair avec le rythme des foulées.

 

À toute épreuve

Sa conception basée sur la technologie et le confort rend cette veste très polyvalente. De la simple fraîcheur matinale aux températures négatives, de la bruine aux trombes d’eau, pas vraiment besoin de se poser de questions : elle fait le job ! Lors du test, j’ai pu le vérifier et, même quand la météo devient plus clémente, elle ne se transforme pas en sauna. De retour chez moi, j’ai pu constater qu’elle n’emmagasine pas la moindre humidité : aucune odeur et un séchage qui ne prend que quelques dizaines de minutes.

Verdict

Cette One Gore-Tex Active Run est une vraie veste haut de gamme. À mon sens, aucun autre modèle ne possède des caractéristiques aussi pointues. En termes de poids et de confort, elle représente probablement une des meilleures options sur le marché, aussi bien pour courir quel que soit le temps – sans avoir l’impression de porter une armure – que pour l’ajouter à son fond de sac, en vue de sorties plus longues et incertaines. Reste son prix (300 €) qui, s’il est en corrélation avec son niveau technique, ne l’empêchera pas d’être concurrencée par des modèles 50 à 100 € moins chers, certes plus lourds et moins compacts, mais disposant d’une respirabilité et d’une imperméabilité similaires. Les experts discrets à la recherche d’un matériel de pointe seront à coup sûr conquis.

Fiche technique

Veste Gore Running Wear One Gore-Tex Active Run

Disponible du S au XXL, membrane Gore-Tex, technologie Shakedry, poche zippée utilisable comme poche de rangement, zip sur l’avant, capuche ajustée, logos réfléchissants.

Prix : 300 €

Les notes de Jogging International

  • Poids : 5/5
  • Confort : 3/5
  • Respirabilité : 4/5
  • Protection : 5/5
  • Rapport qualité/prix : 3/5