Le test de l'ensemble textile Brubeck Athletic

Le test de l'ensemble textile Brubeck Athletic
Le

Ce mois-ci, Pat a testé le legging Running Force Athletic et le débardeur 3D Run Pro Athletic. L’est-elle devenue pour autant ?

Quand je lis un argumentaire produit avec autant de qualités (voir fiche technique), évidemment, j’ai envie de toutes les passer au contrôle technique de Pat, qui ne vaut peut-être pas celui de votre garagiste préféré, mais qui a le mérite d’exister et qui est, je vous le rappelle, totalement subjectif. Dans la longue liste, celui qui m’a de suite interpellée, c’est le transport d’humidité de la surface de la peau vers l’extérieur. C’est pas la base, ça ? Manquerait plus que le transport se fasse dans l’autre sens… Imaginez la sueur qui plombe les fibres de votre t-shirt de course et qui ruisselle le long de votre torse suintant et qui tombe, ploc-ploc, sur vos cuisses et dans vos chaussures et là, vous zippez et …. Naaaan ! (cri de réveil du cauchemar) ! Mais en vrai, ça s’est bien passé. La transpi va dans le bon sens, ok tango Charlie. Evacuation 3 étoiles ! De là à parler de « création d’un micro-climat sain pour la peau »… Ils y vont fort dans l’imagerie météo. Mon corps n’est et ne sera jamais un infâme marigot, même mariné dans un top sale de six semaines.

Solidité et légereté

Le legging, que j’ai pris soin d’étirer dans toute sa « stretchitude » n’a pas craqué. Je valide « solide ». Ainsi que la légèreté, et le séchage rapide. Moins la régulation de l’échange thermique sur les zones à forte activité, car, désolée, messieurs les académiciens du running, j’ai pas compris ce que ça voulait dire (à moins que dans les zones à forte activité thermique, il y ait mes aisselles, dans ce cas, re-désolée, mais si ça n’avait pas été un débardeur, je n’aurais pas coupé aux auréoles de dessous de bras). Par contre, j’ai une remarque. La première fois que j’ai enfilé le legging, j’ai eu le syndrome Dagobert, je l’ai mis à l’envers. Et j’ai adoré la sensation de douceur. Je me suis juste fait la réflexion qu’il y avait un truc qui me grattait dans le bas du dos, (normal, c’est la petite poche zippée avec élément réfléchissant, très pratique du reste), mais sinon, c’était l’extase épidermique. Sauf que le fabricant ne l’a pas conçu ainsi. Ce qui est bien dommage. Je l’ai donc remis à l’endroit et, c’était moins cosy, tout de suite. En même temps, douceur ne faisait pas partie de la longue liste des qualités. M’en fiche, fallait bien que j’y trouve un défaut. )

Les notes de Jogging International

  • Look : 4/5
  • Légèreté : 4 /5
  • Confort : 3/ 5
  • Rapport qualité prix : 3 /5

Fiche technique : Solide, stretch, léger, séchage rapide, haute isolation thermique, antibactérien, anti-allergique, régulation de l’échange thermique sur les zones à forte activité, création d’un micro-climat sain pour la peau : voici les arguments de vente de cette gamme qui promet des vêtements techniques et thermiques de la meilleure facture.

Zoom : La 3D Pro Technology. C'est la technologie utilisée dans la structure spatiale du tissu fondée sur un modèle en filet tridimensionnel. La structure renforcée et poreuse ainsi que les jointures modifiées dans les zones les plus exposées à la sueur, élargissent la surface d’absorption de l’humidité et facilitent la circulation de l’air dans la structure interne. Ainsi construit, le matériau agit sur la thermorégulation en protégeant le corps de l’hypo- et de l’hyper-thermie.

Prix : 51, 90 € (legging) et 37, 90 € (débardeur)

www.brubeck-sport.fr