Test chaussures : Puma Speed 500 Ignite

Test chaussures : Puma Speed 500 Ignite
Le

Un modèle pour celles et ceux qui veulent passer la vitesse supérieure. Au programme, propulsion, maintien et amorti...accélérez! 

A peine sorties de la boîte et avant même de chausser les 500 Ignite, dernières arrivées de la gamme Speed de Puma, qui avait vu le jour au printemps dernier, c'est la légèreté qui étonne lors de la prise en main. Sensation confirmée une fois les baskets aux pieds et lacées. Si le modèle peut sembler rigide de prime abord, dès les premiers pas l'a priori s'envole pour ne jamais revenir. Au-delà des touches de rose du modèle testé (existe aussi en rouge et bleu navy), la 500 Ignite prend en considération le pied féminin dans toute sa spécificité au travers de détails tels que la bande plus large à l'avant du pied qu'au talon ou le soutien renforcé du côté médium, bien utile quand la fatigue pointe le bout de son nez. Le confort (chausson large, coutures réduites au minimum) et le maintien sont au rendez-vous quel que soit le type de séances, de 30 minutes intensives à la sortie longue.

Mais quid de la promesse à propos du retour d'énergie élevé afin de gagner en vitesse ? Après quelques séances de 30'-30' sur piste et autres réjouissantes de type fartlek, force est de constater que la foulée se porte manifestement plus sur l'avant, grâce à la Propulsion zone, intégrée à la semelle extérieure sur la partie avant de la chaussure. Résultat, l'attaque devient notamment plus franche alors que le déroulé se fait toujours en souplesse (les rainures Flex y contribuant largement). Fort de cette dynamique, le pied s'éternise moins au sol. Passer la seconde dans ces conditions se fait sans poser de problème.

Plus polyvalent que prévu

Même constat quand sonne l'heure des éducatifs de course et les escaliers qui vont avec. Lors de ces phases de travail, la chaussure se révèle assez réactive. Restait à découvrir ce qu'elles valaient en matière d'amorti. Les sorties longues sur routes, chemins, sentiers et asphalte parisien ont donc pris le relais du tartan. Sur ces « terrains de jeux » où le travail portait davantage sur l'endurance que la vitesse, la semelle intermédiaire Ignite Foam positionnée en continu sur tout le long de la chaussure a donné le change assurant un amorti efficace (quoiqu'un peu raide) quand, en fin de parcours, le temps de contact au sol augmente au fil du temps. En somme, ce modèle s'est révélé plus polyvalent qu'il ne le laissait présager. Il assure, comme attendu, quand il s'agit d'accélérer mais tient aussi la route quand les distances s'allongent.

Les notes de Jogging International

  • Amorti : 4/5
  • Stabilité : 3,5/5
  • Dynamisme : 4/5
  • Flexibilité : 3,5/5
  • Confort : 4/5
  • Rapport qualité/prix : 4/5

Usage et terrain : entraînements et compétitions sur route, toutes distances

Type de pied : universel

Poids constaté : 323 grammes en 37,5

Prix: 110 €

Pour acheter dès maintenant vos Puma Speed 500 Ignite, cliquez ici