Test chaussures : Saucony Kinvara 7

Test chaussures : Saucony Kinvara 7
Le

La Kinvara, septième du nom, suit les traces de ses grandes sœurs : tout pour la vitesse, sans pour autant sacrifier confort et amorti.

218 grammes, 4 millimètres de drop, Saucony annonce clairement la couleur : la Kinvara 7 est avant tout taillée pour le court et le rapide. Côté courses, le 10 km est son terrain de jeu favori ! Dès que l’on enfile la petite bombe, on apprécie le confort made in Saucony. L’épaisseur de la semelle présume d’un amorti que l’on n’attend pas forcément sur ce type de modèle. Du coup, le sentiment de légèreté ressenti lors des premiers pas est déroutant. Le chaussant, même s’il n’est pas aussi enveloppant que sur les modèles Iso de la marque américaine (Triumph, Huricane et Zealot), entoure agréablement le coup de pied.

Les premières foulées sont très agréables. La Kinvara 7 donne rapidement une furieuse envie d’accélérer le rythme. Nous ne nous faisons pas prier. Le plaisir monte au fur et à mesure que le rythme s’accélère. Le concept Everun, placé sur la partie arrière sur ce modèle, restitue un maximum d’énergie alors que la semelle propose une accroche jamais prise à défaut. Seul point pouvant porter à discussion : la flexibilité. Celle-ci est de bon niveau mais la chaussure dispose d’une marge de progression en la matière.

Légèreté et dynamisme

Sur le tartan, la Kinvara 7 fait également un malheur. Les 4 millimètres de drop génèrent quasi obligatoirement un basculement vers l’avant du pied lors des premières foulées. Intéressant pour les coureurs qui voudraient se convertir à l’attaque médio ou avant pied… Comme sur la route, le modèle répond aux accélérations avec efficacité. Mais le plus surprenant est que, malgré sa légèreté et son dynamisme, l’amorti et dans une moindre mesure la stabilité restent d’un excellent niveau. Du coup, l’envie se fait rapidement ressentir d’aller au-delà du 10 km. Un semi en compagnie des 218 grammes ? Le modèle sera sans aucun doute un sérieux allié pour aller taquiner un record personnel.

Marathonienne efficace

Mais nous ne nous sommes pas arrêtés là. Nous avons essayé la chaussure lors du dernier marathon de Paris. Malgré la chaleur inattendue en ce mois de mars et les 3h16 passées sur le bitume de la capitale, le modèle s’est avéré irréprochable. La légèreté a même été un atout en fin de course alors que les jambes se faisaient lourdes. L’amorti renforcé au niveau talon a également été utile quand les raideurs musculaires et le « talonnage » de fatigue ont rendu la foulée moins légère. Quoi qu’il en soit, la chaussure est intéressante en mode performance et pour les coureurs les plus légers, quelle que soit la distance. La Kinvara 7 est bien taillée pour les chronos! 

Les notes de Jogging International 

  • Amorti : 3,5/5
  • Stabilité : 3,5/5
  • Dynamisme : 5/5
  • Flexibilité : 3/5
  • Confort : 4/5
  • Rapport qualité-prix : 4,5/5

Usage et terrain : entraînement et compétition sur route du 10 km au marathon pour coureur de moins de 75 kg.

Prix : 91 €.