Courir en été : La bonne tenue à adopter

Tenueété cadrée
Le

Par fortes chaleurs, comme c’est le cas actuellement sur tout le territoire, votre tenue de course doit impérativement permettre l’évaporation de la transpiration, ne pas entraver la convection (le "transport" de la chaleur) et protéger des radiations solaires.

En été, privilégiez les tenues respirantes, amples et claires.

Matière

Difficile à croire, mais une fibre naturelle comme le coton est à proscrire pour courir. Absorbant l’eau de la transpiration (il est hydrophile) mais ne mettant en œuvre aucun processus d’évacuation de cette transpiration, le coton peut même devenir préjudiciable à votre santé.

Trempé de sueur et frappé par le vent, il peut provoquer un refroidissement rapide qui vous rendra malade. Privilégiez donc les matières synthétiques dites respirantes, élaborées dans des fibres spécialement conçues pour le transfert de l’humidité de l’intérieur vers l’extérieur.

Couleur

Privilégiez le blanc ou les couleurs très claires afin de réfléchir le rayonnement solaire et non l’absorber comme le font les couleurs sombres.

Formes

Pour éviter la surchauffe du corps, le court s’impose par fortes températures. Short flottant ou cuissard, donc, et haut ample pour privilégier l’aisance du mouvement. Si le débardeur est évidemment de saison, méfiance : il laisse un maximum de surface à découvert et donc exposée au soleil. On lui préférera un tee-shirt ample protégeant les épaules et le haut du dos.

Les plus

La casquette, idéalement équipée d’un protège-nuque. N’hésitez pas à la mouiller pour vous refroidir.

Les lunettes de soleil, qui protègent les yeux et évitent les crispations du visage.

1 Commentaire
SoapMaker - Oui mais...

J'ai lu avec intérêt cet article et comme je viens de faire ma première séance avec un cardio (l'appareil pas le docteur), j'ai quelques questions ! Hier, je mesurais une fréquence au repos d'environ 45/50. (Homme / 38 ans / 88 km / aucun souci particulier). Aujourd'hui, je pars faire mon parcours habituel (un A/R de 15 km constitué d'un faux plat qui monte de 150 m jusqu'au milieu du parcours, redescente et après il faut revenir ! 70 minutes de course ce matin). A la base, je courrais pour maigrir, j'ai débuté le 22 août et couru entre 2 et 3 fois /semaine depuis (le parcours a doublé et j'ai perdu 14 kilos avec petit régime et autres exercices). Mon endurance s'est donc améliorée et soucieux de bien faire, j'ai commandé un cardio au père noël (je cours avec celui d'un pote). MAIS J'ai trouvé un rythme de confort (une allure qui ne me fatigue pas trop mais me donne quand même l'impression d'avancer) et je suis surpris de découvrir une FC moyenne de 165/170 soit près de 90% de ma FCM !!! J'ai bien tenté de lever le pied mais je redescend difficilement sous les 160 et pour tout dire, l'allure me semble trop lente, je n'arrive plus à dérouler la foulée comme je le "sens". QUE FAIRE ? Est-ce bien ? Est-ce mal ? faut-il que je travaille mon rythme cardiaque ? cela va-t-il à l'encontre de mon objectif ? Serait-il plus conseillé de faire du fractionné que de chercher "bêtement" à tenir l'endurance sur tout le parcours ? Une fois encore, je ne veux pas faire de semi marathon, je veux me faire plaisir, perdre encore un peu de poids et maintenir... D'avance merci de votre réponse éclairée....

le 17/12/2011