Chouettes, les chaussettes !

chaussettes
Le

Discrètes et trop peu considérées, les chaussettes de running sont pourtant les meilleures amies de vos pieds.

Il faut l’avouer, la tentation est souvent grande de vouloir penser avec ses pieds au moment de choisir ses chaussettes. La tête est pourtant bien utile pour se rappeler les critères qui doivent dicter ce choix ! Et pour d’abord se souvenir que les chaussettes sont l’interface indispensable entre le pied et la chaussure… Cela n’a l’air de rien, mais les abonnés aux pieds mouillés, ampoules et échauffements comprendront. Le premier souci technique est celui du taille à taille : de l’obligation de choisir un modèle à votre exacte pointure, pour que votre pied soit parfaitement ajusté dans la chaussure. La matière intervient ensuite. La « règle » est ici qu’une chaussette sachant sécher est une bonne chaussette. Autrement dit, c’est la prime aux fibres synthétiques hydrophobes, capables d’évacuer l’humidité et d’assurer un séchage rapide – avec le Coolmax au sommet de la respirabilité. Les autres critères ? Thierry Grzeskowiak, responsable technique Monnet en voit deux : « Un talon en Y permet d’épouser au plus près la forme du talon, ce qui apporte un confort supplémentaire. Un resserrement sur la voûte plantaire vient aussi renforcer le confort, en plaquant le tissu sur le pied. La chaussette doit véritablement devenir une seconde peau du pied. On doit pouvoir l’oublier, sans perdre la sensation qu’elle est bien en place. » Pour le reste – hors la technique – libre à chacun de préférer telle hauteur de tige (socquette ou jarette) et tel coloris.