5 astuces pour retrouver votre motivation !

5 astuces pour retrouver votre motivation !
Le

Victime d’une fracture de la motivation ? Ne vous en faites pas, ça arrive à tout le monde. Nous vous avons déniché 5 astuces et infos qui vous feront repartir dans le bon sens !

Compte courant

Le principe est simple : pendant une période de votre choix (six mois, jusqu’à votre prochaine course…), vous allez mettre de côté une certaine somme, proportionnelle à vos efforts. Disons, par exemple, 50 centimes pour chaque kilomètre parcouru. Dès que vous revenez de votre sortie, vous placez cet argent liquide dans une enveloppe, une boîte ou, pour ceux qui refusent de grandir, dans un magnifique petit cochon. Et, à la fin de la période, vous vous faites plaisir avec la somme collectée : vêtement, restaurant ou, si tout cela a relancé votre motivation, inscription à une prochaine course. « Savoir que l’on va être récompensé de ses efforts, et pas seulement avec le chrono dont on rêve ou la perte de poids qu’on espère, est un puissant catalyseur. Ça pousse bien entendu à réussir l’objectif, mais ça accroît aussi la confiance du coureur », explique Gilles Guibard, psychologue du sport.

Course et cause

Certes, vous pouvez également courir après des récompenses, des bons d’achat ou des réductions avec, par exemple, les applications mobiles Xendera ou Running Heroes. Mais pourquoi ne pas transformer vos kilomètres en dons pour la bonne cause, grâce à KM for change : vous téléchargez ­l’appli, vous choisissez l’association que vous désirez soutenir (Secours populaire français, Imagine for Margo, Dunes d’espoir…) et votre sueur se mue en monnaie sonnante et trébuchante pour elle. De quoi vous pousser un peu !

Société écran

En plein milieu de votre prépa pour votre prochain 42 km, vous vous retrouvez happé par une toute autre épreuve, autrement moins fatigante : un marathon de votre série préférée. Mais avant de vous lancer dans un visionnage frénétique de toutes les saisons de Game of Thrones ou dans une orgie de Simpsons, vous feriez bien de lire une étude parue en 2016 dans l’American journal of preventive medicine : des chercheurs ont suivi plus de 200 000 adultes pendant 14 ans et ont conclu que regarder la télé plus de trois heures par jour était associé à une augmentation de 15 % des principales causes de décès, dont en particulier le cancer et la crise cardiaque.

Même pas mal

Parfois, votre motivation est en berne parce que, pour vous, courir est systématiquement synonyme de muscles douloureux pendant les jours qui suivent la sortie. Une étude publiée dans l’International journal of sport nutrition and exercise metabolism a démontré qu’une supplémentation en L-glutamine permettait de diminuer les douleurs musculaires liées à l’exercice et de récupérer plus vite. Nous ne sommes pas forcément des fans des « petites pilules magiques », mais ça vaut le coup d’essayer, surtout si cela vous permet de retrouver vos routes et chemins préférés !

À pic

C’est l’âge qui met des bâtons dans les roues de votre motivation ? Alors oui, si vous avez dépassé les 30 ans, il est fort probable que vos meilleurs temps sur 100 m soient derrière vous. Mais voyez bien plus loin : une étude sur les ultras menée par le Journal of strength and conditioning research sur plusieurs dizaines d’épreuves à démontré que, au-delà du marathon, l’âge du pic de forme était de 40 ans chez les hommes et de 35 ans chez les femmes. Regonflé ?