Travaillez votre respiration pour progresser !

Trail d'Embrun 2017, plus que quelques kilomètres avant l'arrivée
Le

Travaillez votre respiration et développez vos capacités aérobies avec cette séance.

Idéalement, vous réaliserez cette séance une fois par semaine durant 4 semaines à l’approche d’une course, surtout pour les efforts en altitude.

Échauffement : 20 à 30 min à 60-65 % de VMA ou 65-70 % de FCM.

Cœur de séance 

Pour cette séance, il s’agit d’inclure lors d’un footing en endurance de 45 min à 1 h 15 min six à huit séquences de 30 s (pour un premier essai) à 3 min en ne respirant que par le nez.

Entre chaque séquence, vous reprendrez une respiration « normale » sur une durée égale à celle que vous venez de passer en ne respirant que par le nez. En opposant une contrainte à l’entrée d’air, le coureur est obligé de forcer son inspiration en sollicitant encore plus les muscles du diaphragme.

Retour au calme : 5 à 10 min à 60-65 % de VMA ou 65-70 % de FCM.

Surface de course : tous les types de terrains, mais plats.

Les bénéfices

  • Développer la capacité des muscles inspirateurs du diaphragme.
  • Développer les capacités aérobies.

À noter

Si, dans la vie courante, nous respirons essentiellement par le nez (environ 80 % de l’air passe par le nez), cette proportion s’inverse à l’effort, soit 80 % de l’air inspiré par la bouche lors d’un footing.