40 astuces nutrition et 3 plans forme (suite)

Mélange de vanille
Le

21. Surveillez la cuisson du barbecue pour éviter la carbonisation des aliments et surtout le contact direct avec les flammes. Si cela se produit, abstenez-vous de consommer les morceaux brûlés, car l’ingestion excessive de ces morceaux noircis est considérée comme cancérigène.

22. Manger dehors, c’est bien en été, mais les guêpes gâchent tout en s’invitant bien souvent au festin. Pour fabriquer un piège à guêpes : coupez une bouteille d’eau minérale en plastique aux deux tiers. Versez au fond un mélange de bière et de miel ou de sucre. Puis enfoncez le goulot renversé dans la bouteille coupée. Les insectes se glisseront dans le piège au fond duquel ils ne pourront plus remonter

23. Anti-moustiques. Le soir, ce sont les femelles moustiques assoiffées de sang frais qui perturbent le dîner en plein air. Sachez qu’elles aiment le jaune. Mettez alors une ampoule jaune sur un lampadaire que vous placerez loin de vous. Les géraniums odorants et leur odeur de citronnelle déplaisent également aux « piqueuses ».

24. A grignoter à l’apéritif : des morceaux irréguliers de vieux parmesan trempés dans une coupelle de vinaigre balsamique

25. En-cas. Préparez des mini brochettes avec de simples cure-dents : dés d’emmenthal, de gouda, d’ananas et de jambon cru, morceaux de fêta entre carrés de poivrons verts et rouges, tomates cerises-dés de concombre, bâtonnets de melon enroulés de salami…

26. Tomates séchées. Préparez des tomates séchées en disposant de fines tranches de tomates sur un plat que vous laissez au four pendant 2 heures minimum, porte légèrement entrouverte, à basse température surtout (Th 2), pour ne pas les brûler mais seulement les assécher.

27. Le must ! Faites tremper un à un des grains de raisin dans du caramel clair, et laissez sécher. Un must à servir avec le café

28. Un sandwich rapide mais « plein d’oméga 3, d’acides aminés indispensables, de fibres, de saveur… et sans gras » : dans du pain complet coupé en deux, disposez deux tranches de viandes de Grisons, quelques bouquets de mâche, un demi cornichon et un peu de moutarde à l’ancienne.

29. Une crème Chantilly légère ? Fouettez énergiquement 2/3 de fromage blanc à 0 % avec 1/3 de crème légère montée en chantilly, sucrez à l’aspartame.

30. Associez toujours les féculents avec des légumes pour ralentir leur assimilation et donner du goût sans ajouter de matières grasses. Par exemple: pâtes + tomates provençales (et non sauce tomate), riz + gratin de courgettes, pommes de terre + salade verte, Ebly + ratatouille, lentilles + tomates et pignons, flageolets + haricots verts…

31. Zappez la vinaigrette dans les salades, et faites une sauce légère avec du jus de carottes, un peu de moutarde à l’estragon, du vinaigre de framboises, du sel, du poivre et des herbes.

32. Exit l’huile dans ma poêle, et vive les herbes et les aromates surgelés ou les bouillons en fond de sauce.

33. Vous sortez au restaurant ? Portez un pantalon ou une jupe trop serrée pour éviter les abus ! Buvez deux grands verres d’eau avant de vous mettre à table, histoire de vous couper déjà un peu l’appétit.

34. Envie de grignoter devant la télévision? Préparez-vous un grand verre de jus de tomate bien assaisonné, un citron pressé ou une infusion à siroter lentement dès que vos papilles frétillent.

35. Respirez régulièrement un mélange de vanille, cannelle et clou de girofle. Cela apaiserait la sensation de faim. C’est un truc bien connu des musulmans pendant le ramadan. Une étude américaine l’aurait confirmé !..

36. Evitez d’acheter des aliments consommables sans aucune préparation (barre chocolatée, chips, crème dessert, cône glacé..) afin de ne pas être tenté(e) à chaque « pulsion » de grignotage

37. Vous avez du mal avec les quantités ? Remplissez vos assiettes avant de les amener sur la table et éviter d’y laisser le plat

38. Attendez d'avoir faim. Attendez si possible de percevoir les sensations physiques de faim pour passer à table, car la satiété (arrêt de la sensation de faim) ne peut être perçue que si l’on a ressenti la faim !..

39. Jouez au « troc calories ». Certes, il ne sert à rien de calculer sans cesse les calories que l’on mange, car c’est trop difficile et astreignant. En revanche, il est souvent utile de connaître quelques valeurs afin de réaliser des échanges salvateurs en cas « d’écarts ». Ainsi, préférez une part de flan (150 kcal pour seulement 5 g de graisses) à un mille feuille (345 kcal pour 20 g de graisses) ou encore une île flottante (245 kcal et 4 g de gras) à une mousse au chocolat (440 kcal et 21 g de gras) !..

40. Gérez vos écarts. Dîner entre amis, repas familiaux... Si vous n’avez pu résister aux bouchées à la reine, pas de panique. Réparez les dégâts le lendemain en vous astreignant à une journée hyper-protéinée : blanc de poulet, steak haché, œuf à la coque, yaourt, fromage blanc, poisson…

Précédent : 40 astuces nutrition et 3 plans forme

Suite... Plans d'entraînement