Envie d’optimiser vos entraînements ? Pourquoi ne pas vous mettre à l'eau !

Speedo3
Le

Pour éviter la routine, faites ce qu’il y a de mieux pour votre programme d'entraînement. Ajoutez-y de la variété !

Le sport c'est comme la météo, il se peut que vous vous sentiez en confiance un jour et que vous ayez
le moral à zéro le lendemain. Mais ce qui est encore plus dangereux c'est de tomber dans une sorte de routine prévisible, ce qui peut limiter votre progression. Pour éviter cette situation, faites ce qu’il y a de mieux pour votre programme d'entraînement. Ajoutez-y de la variété !

Comment ? En allant à la piscine pour avoir la forme Speedo.

Vous êtes un fan de course à pied ? Intégrer des entraînements de natation peut améliorer votre performance dans la pratique du running et varier votre plaisir.
Pourquoi ? Parce que la natation est une activité aquatique et cardio, qui brûle des calories, sculpte le corps. Un excellent complément à votre activité.

Voici six manières d'inclure la natation à votre planning d’entraînement :

Profitez du faible impact

La natation ménage les articulations, vous permettant ainsi de faire une séance d'entraînement intense sans impact sur vos genoux. En ajoutant une séance de piscine à votre planning hebdomadaire, vous donnerez à vos muscles les plus souvent sollicités la possibilité de se reposer, sans renoncer à une séance de cardio intense, ce qui vous permettra d’obtenir de meilleurs résultats les jours où vous pratiquerez la course à pied.

Gagnez de la masse musculaire maigre

La résistance supplémentaire de l'eau fait que la natation renforce les muscles plus rapidement que n’importe quelle séance d'entraînement cardio hors de l’eau. Par conséquent, en incluant 60 minutes de natation à votre planning d’entraînement hebdomadaire, vous obtiendrez de la longue masse musculaire maigre, pour compléter les muscles plus courts et plus volumineux qui se développent avec la musculation. Ces muscles maigres vont stimuler votre métabolisme et vous aider à brûler davantage de calories.

Les bienfaits de la récupération

Après une séance d'entraînement d'endurance intense comme la course à pied, allez à la piscine pour récupérer. L'eau chaude vous aidera à étirer vos muscles fatigués et à éliminer les toxines accumulées dans vos muscles pendant votre séance d'entraînement, ce qui contribue à prévenir les courbatures du lendemain, les raideurs ainsi que les éventuelles blessures. Une récupération dans la piscine peut aussi aider à soulager le stress ; vous vous sentirez plus paisible en sortant de l'eau.

Facilitez votre convalescence

Il n’est jamais agréable de se blesser, mais cela ne signifie pas nécessairement la fin de tout exercice physique. En fonction du type de blessure, la natation peut offrir un entraînement complet du corps avec un faible impact - une excellente façon de garder ou de retrouver votre forme physique pendant une période de convalescence. Nager au cours d'une convalescence peut aussi aider à prévenir le raidissement des articulations et la détérioration des muscles, ce qui permet de vous remettre plus rapidement. Votre médecin peut vous indiquer si la natation est indiquée au cours de votre convalescence.

Une alternative à vos entraînements habituels

La natation est un excellent moyen pour s'entraîner en intérieur en cas de mauvais temps – pas besoin d'avoir froid ou de risquer de se blesser, rendez-vous à une piscine intérieure proche de chez vous et mettez-vous à l’eau. Une séance de natation est aussi une façon idéale de s’entraîner lorsqu’on doit s’occuper des enfants. Ils peuvent jouer dans l’eau pendant que vous dépensez votre énergie en vous entraînant.

Améliorez votre technique de respiration

La natation aide à augmenter votre volume pulmonaire et vous oblige à apprendre de meilleures techniques de respiration qui vous aideront sûrement dans votre sport principal. En augmentant votre capacité à absorber et à utiliser efficacement l'oxygène, la natation augmente votre capacité d'endurance, ce qui signifie que vous pouvez courir plus longtemps sans être essoufflé.