4 astuces pour courir déguisé

déguisé
Le

Entre Halloween, le retour de Star Wars et les Corridas de Noël de fin d’année, les occasions de courir en costume ne manquent pas. Nous avons tous croisé un coureur déguisé lors d’une course. Ça nous donne le sourire, ça nous motive et ça peut aussi nous donner envie. Et pourquoi pas courir déguisé pour votre prochaine course ? Voici 4 astuces pour prendre le départ en costume :

1. Bien choisir son déguisement :

Honnêtement, on croise tout type de déguisement durant les courses, du costume « assez facile » à porter comme celui de spider-man à celui… vraiment plus délicat à supporter même sans courir comme celui d’un Teletubbie. Le mieux est de choisir un costume, certes original mais qui reste pratique pour courir avec. Vous n’allez pas battre votre record ce jour-là mais le but est tout de même de finir la course en entier. Un déguisement trop lourd, trop inconfortable pourrait gâcher votre course déguisée (ou vous faire perdre votre pari !)

2. La course test

Une fois que vous avez choisi votre déguisement, essayez-le sur une ou deux sorties de course test avant le grand jour. Vous pourrez ainsi vous forger une véritable idée de ce que c’est de courir avec : chaleur, confort. Vous pourrez ainsi anticiper les mauvaises surprises avec la course officielle.

3. Soyez prêts à redoubler d’effort

Vous vous en doutez, courir en costume est bien moins confortable que de courir dans votre tenue de sport favori. Attendez-vous à transpirer bien plus que d’ordinaire et de rencontrer des difficultés surprenantes :

- manque de respiration

- costume qui glisse (car souvent en taille unique)

- ravitaillement.. délicat

- costume non respirant...

4. Soyez prêts à attirer l’attention

Courir déguisé rime forcément avec beaucoup… beaucoup d’attention. Pas d’inquiétudes, vous allez passer un très bon moment. Nous savons tous que la communauté des coureurs adorent ces traits d’humour. Vous allez recevoir certainement beaucoup de remarques, beaucoup d’autres participants vont vouloir prendre des photos avec vous. Profitez ! C’est votre moment de gloire.

Ah oui… on oubliait : AMUSEZ-VOUS !