Comment booster son coefficient motivation ?

motivation
Le

Pour mieux courir, découvrez nos 3 solutions pour booster votre motivation running ?!

> Penser objectif et positif
L’imagination négative est toujours plus forte que la volonté. Au lieu de ruminer des « faut que je me motive, sinon je vais perdre tous mes acquis », on se fixe un objectif raisonnable (tenir un temps X sur un 10 km, remporter le 5Km organisé par la village voisin...) et on se visualise en train d’atteindre cet objectif. Et, dès baisse de régime, on enclenche une séance visualisation dont la sensation positive qui en découle rebooste illico la motivation.

> Courir avec la bonne musique
C’est prouvé : la musique dope la motivation sportive. Elle permet de révéler les aspects positifs de l'humeur (vigueur, excitation) et de faire baisser les aspects négatifs (tension, fatigue). Courir sur une musique rythmée à 120 pulsations/min, permettrait de moins ressentir l'effort et d’améliorer son endurance de 20%.

> Soigner la phase récupération
La motivation se joue aussi dans l’assiette. Pour ne pas caler au démarrage, il faut soigner son moteur via une alimentation équilibrée : glucides lents + protéines + fibres + eau pour régénérer les fibres musculaires, reconstituer les stock de glycogène, refaire le plein de minéraux... et repartir à fond !

MQ


* La fausse bonne excuse ! Selon une étude publiée dans The American Journal of Physiology, le manque de motivation en sport serait inscrit dans les gènes... des rats ! Sur l’homme, on sait en revanche qu’en 2 semaines d’arrêt sportif, les capacités cardio-vasculaires diminuent et la FC au repos augmente...