Chaud ou du froid pour les douleurs ?

Chaud ou du froid ?
Le

Après un entraînement running, il n'est pas rare de ressentir quelques douleurs. 20mn de chaud ou de froid, seront efficaces pour lutter contre ces mauvais sensations d'après course. A condition de souffler la bonne température et de consulter si la douleur persiste plus de 3 jours.

> Du chaud sur les contractures musculaires.
Il accentue le flux sanguin, élargit le diamètre des vaisseaux et chasse les toxines qui contractent les muscles... qui retrouvent donc leur élasticité. Cette décongestion atténue la douleur. Idéal pour soulager les courbatures, les crampes.
Warning: le chaud peut aggraver les saignements et induire un hématome plus volumineux. Jamais sur une entorse où il y a toujours risque d’épanchement sous-cutané ; ni en compresse, ni en pommade chauffante.

> Du froid sur les oedèmes inflammatoires
Il contracte les vaisseaux, diminue le débit sanguin, ce qui réduit l’œdème et l’inflammation. Et il a un effet analgésique. Idéal sur une inflammation au niveau du muscles (déchirure musculaire, claquage, tendinite) ou de l’articulation (luxation, foulure).
Warning : sous peine de brûlure, ne jamais poser la glace directement sur la peau : l’envelopper d’un linge sec. Et vaporiser les sprays à au moins 20-30cm. Ne jamais glacer sur une plaie. Dans le doute, consulter.

MQ