C'est l'été, jouez avec vos parcours

forêt
Le

Runner, et si vous deveniez le héros de vos courses ? Dans les années 80, les « Livres dont vous êtes le héros » pullulaient dans les cours de récréation de l’Hexagone. Aujourd’hui toujours produits mais rencontrant moins de succès auprès du jeune public, ces ouvrages, que l’on pourrait assimiler à des jeux de rôle à faire en solo, voyaient leur histoire évoluer en fonction du choix du lecteur. Ainsi, si à une intersection vous souhaitiez aller à gauche, il vous fallait ensuite vous rendre au chapitre 125, la droite vous amenant au chapitre 97. Quant à l’issue de certains combats, ils étaient déterminés par des jets de dés.

Rassurez-vous, nous ne vous demanderons pas de sortir avec deux dés de six faces dans votre veste. Mais en reprenant le principe du jeu, vous allez déterminer votre parcours au fur et à mesure de votre progression. Par quelle méthode ? Faites preuve d’imagination en fonction de votre terrain de « balade ». En zone urbaine ? Jouez avec les plaques d’immatriculation : regardez le premier numéro de la prochaine voiture que vous croisez. Impair, vous allez à gauche. Pair, à droite. Et si la prochaine intersection vous offre trois, quatre, cinq… voies possibles ? Prenez en compte le premier et le dernier numéro de la plaque, incluez les lettres (consonne ou voyelle)…

Pas de voiture sous la main ? Alors que vous vous approchez du prochain croisement, pensez à un nombre entre 1 et 20 et déterminez à quelle direction correspond ledit nombre, à la manière du fameux « Am stram gram ». Improvisez, jouez avec votre environnement. Les possibilités sont infinies.

Oui, nous l’avouons sans peine : à nous aussi, ce genre d’astuces nous a semblé un peu puéril lors de nos premiers kilomètres. Seulement, au fur et à mesure de la sortie, on se prend au jeu, d’autant plus si l’on court à plusieurs. Non seulement cela pousse à courir plus longtemps mais, de cette façon, vous pourrez découvrir des rues/chemins inhabituels que vous pourrez ensuite intégrer à vos parcours d’entraînement plus classiques.