Cet été, on teste le jogging nautique !

Jogging nautique
Le

Le longe-côte ? Alias randonnée en mer ou jogging nautique, c’est drôle, convivial et plein d’atouts pour le runner !
> C’est quoi au juste ?
En combinaison ou en maillot, selon la température de l’eau, on marche et on court dans la mer en groupe. Immergé jusqu’aux genoux et aux épaules, on suit le coach en alternant marche avant et à reculons et mini-jogging. A pratiquer sur toutes les côtes de France mais aussi aux USA, en Australie... même en hiver !
> Quels bénéfices pour le runner ?

Multiples ! Comme le jogging, c’est une activité d’endurance qui renforce le système cardiaque, mais qui, pratiquée en résistance contre l’eau, active le retour veineux et sollicite plus intensément l’ensemble des muscles. Le tout, en douceur car en apesanteur. Ce qui permet de soulager les articulations tout en continuant l’entraînement. Et en respirant à pleins poumons iode et ions négatifs, on se reminéralise, on développe son souffle et on relance toutes les fonctions de l’organisme.
> Quelles précautions ?

Si on souffre du dos, on évitera juste les mini-joggings immergés jusqu’aux genoux. Mais pas de soucis avec la pagaie qui permet de garder l’équilibre face aux vagues et de développer la fermeté du haut du corps. Car, outre ses atouts santé, le longe-côte, c’est aussi génial pour affiner et tonifier la silhouette... tout en développant la proprioception .
> En pratique : Clubs français sur : www.sentiersbleus.fr. Internationaux sur : longecote.org. Voir aussi auprès des centres de Thalasso. Env. 20 € l’heure.

MQ