Les bénéfices de la course sur sable

bénéfices de la course sur sable
Le

L'été approchant, les possibilités de courir sur du sable se font plus nombreuses.

Effectivement, courir sur le sable présente de nombreux bénéfices à commencer par un renforcement musculaire plus important. Le sable étant plus souple que les autres surfaces, il se déforme à la réception du pied au sol et sous la pression exercée par celui-ci. Pour pallier à cette déformation et la déperdition de force et d’énergie, les muscles des membres inférieurs (mollets, quadriceps, ischios et fessiers) sont plus sollicités et doivent donc plus travailler. Ce travail peut être accentué si la course se fait avec une légère immersion des jambes dans l’eau grâce à la résistance de cette dernière.

Courir sur le sable constitue aussi un formidable travail proprioceptif puisque l’instabilité du terrain fait intervenir de façon plus importante les muscles stabilisateurs de la cheville et des autres articulations. Enfin, pour un même effort, la course sur sable accentue les sollicitations cardio-vasculaires. Quelques inconvénients tout de même puisqu’à l’instar des muscles, les tendons et notamment plus spécialement les tendons d’Achille vont être soumis à de plus grandes contraintes avec pour conséquence des risques de tendinites.

Pour cela, courir sur sable ne s’improvise pas et nécessite le suivi de quelques conseils.

Commencez par insérer quelques minutes de course sur sable pendant votre séance avant d’en augmenter progressivement la proportion. Privilégiez le sable humide près de l’eau plus ferme et plus compact. Au fil du temps, vous pourrez alterner avec le sable sec moins consistant et donc plus contraignant pour les muscles, les tendons et articulations. Courez là où la surface est la plus plate. Pour éviter toute sur-sollicitation ou déséquilibre, changez de sens régulièrement ou réalisez un aller-retour pendant votre séance. Ne cherchez pas à courir à votre allure habituelle. Fiez-vous à vos sensations pour adapter votre rythme. Attention où vous mettez les pieds : coquillages, morceaux de verre, tessons de bouteille, et autres objets tranchants sont courants sur la plage. À ce titre, il est préférable de chausser des chaussures légères et confortables.