Variez vos terrains d'entraînement

sentier
Le

Pour progresser, il faut oser le changement pour vos séances d'entraînement mais également pour les terrains que vous pratiquez. C’est le principe de diversité qui doit prévaloir sachant que chaque terrain présente des avantages et des inconvénients.

  • L’asphalte et la piste synthétique renvoient plus d’énergie et favorisent les performance grâce à leur raideur mais stressent répétitivement les muscles, os, tendons et articulations prédisposant ainsi aux risques d’inflammations ou de fractures.
  • Sur chemins, sentiers ou herbes, l’irrégularité du terrain prévient ces risques là en renforçant les muscles et la stabilité des articulations mais peut augmenter les risques d’entorses ou de chutes.
  • Le tapis roulant peut se montrer une alternative intéressante mais ne peut en aucun cas remplacer complétement les autres surfaces compte tenu des modifications biomécaniques qu’il génère.
  • Variez les terrains est donc le meilleur moyen de diversifier vos appuis, les sollicitations et ainsi optimiser vos performances tout en prévenant les blessures. Tenez compte cependant d’un dernier principe à savoir le principe de spécificité. Ainsi, si vous préparez une course sur route, il faudra courir sur toutes les surfaces tout en privilégiant la route et inversement si vous préparez un trail.