Comment bien récupérer entre 2 chronos ?

post compet
Le

Après un marathon et avant d’enchaîner sur un semi ou un 10km, il faut laisser l’organisme souffler, surtout si on a été déshydraté. Pendant 4 jours se mettre en off et les 3 semaines suivantes se contenter de 2 séances max/sem. Evidemment, pas de fractionné en reprise ! Et on profite de ce repos physiologique pour chouchouter ses pieds : hydratation quotidienne, automassage sur balle de tennis et révision chez le podologue.

  • On refait les niveaux

Nutritionnellement, il faut faire le plein. De glycogène en boostant la part de glucides lents (pâtes-riz complets, légumineuses) et de protéines (viande, poisson, soja, lentilles, produits laitiers) pour régénérer les muscles. Penser aux huiles végétales (riches en oméga-3, anti-inflammatoires) et au duo potassium-magnésium (banane, chocolat noir). Et s’hydrater un max via des eaux riches en bicarbonates pour neutraliser l’acide lactique (Quezac, Badoit)

  • On pense vélo, sauna, thalasso

Changer d’activité, c’est mieux récupérer. Privilégier natation et vélo sur route ou d’appartement (le vélo elliptique est trop proche des contraintes mécaniques de la course). A condition de bien s’hydrater, on peut aussi s’offrir quelques séances de sauna : hyper-relaxant, ça favorise circulation et drainage des déchets. Ou encore, filer un week-end thalasso, idéal en récupération !

  • La recommandation :

Ne pas oublier que le cœur est un muscle, qui lors d’un marathon fonctionne à 80-90% de sa FC max. Impératif de lui laisser aussi le temps de souffler et de se remettre en charge doucement. On reprendra ses séances entre 50 et 70% de sa FC max. Pas plus.