L’intérêt de dynamiser sa foulée

circuit training
Le

En course à pied comme dans bien d’autres domaines, la « routine » est un véritable frein lorsque l’on veut inscrire sa pratique dans la durée.

Aussi est-il important pour un coureur de remettre en cause sa pratique pour aller de l’avant. En effet quel que soit votre profil vous avez certainement une préférence pour un type de sortie, un profil de parcours…

Dans la majorité des cas les runners préfèrent les sorties en endurance aux séances de « fractionnés ». A cela s’ajoute l’idée répandue qu’en matière de course à pied plus on couvre de kilomètres plus on progresse. Pourtant s’il est bien nécessaire de couvrir un certain volume hebdomadaire (variable selon son objectif) pour développer ses capacités aérobies (ou plus simplement son endurance fondamentale) il faut aussi savoir courir en tirant le meilleur profit de chacune de ses foulées c'est-à-dire de son système musculaire.

Si votre entraînement est axé essentiellement sur des sorties en endurance, vous allez développer des aptitudes uniquement en lien avec ce type de sortie.Vous allez alors adopter une foulée très économique, votre centre de gravité lors de chaque foulée va imperceptiblement s’abaisser pour limiter les contraintes musculaires et tendineuses, votre phase de poussée sera moins dynamique avec pour conséquence une diminution de votre capacité à utiliser toutes les qualités élastiques de vos fibres musculaires (un peu comme si vous tentiez de jouer au basket avec un ballon sous gonflé) et certains muscles profonds ne seront même plus sollicités.

Le circuit d’exercices à adopter :

  • Corde à sauter : 5 fois 15sec de corde à sauter récup 30sec.
  • Tapping : 3 fois 15sec en montées de genoux dynamiques sur place (c'est-à-dire en montant très peu les genoux mais en privilégiant la fréquence et le dynamisme) c'est-à-dire que vous devez vous efforcez de ne jamais poser les talons et de garder le moins possible le pied au sol lors de chaque pose.
  • Patte d’oie : 3 fois 50m avec les jambes tendues et les genoux verrouillée et on avance en rebondissant sur la partie avant du pied.

Retour au départ en trottinant à chaque fois.

Enfin 5mn de course en chaussettes sur un sol propre et souple (pelouse par ex).